in ,

Comment éviter la fugue de son chat ?

Crédits : Pixabay

Le chat est un type d’animal qui se caractérise par son goût d’indépendance, de liberté et de solitude. Il aime se balader partout pour différentes raisons, faire des va-et-vient sur un territoire qu’il a lui-même déterminé. Mais c’est difficile de l’enfermer dans un espace restreint. À un certain moment, notamment en période de rut, votre félin s’aventure en dehors de sa zone habituelle. Il se peut qu’il s’absente aussi quelques jours pour d’autres motifs. Malgré tout, la fugue n’est pas pathologique. Il est toutefois nécessaire de savoir comment réagir après une telle situation pour prévenir le problème.

Qu’est-ce qui pousse les chats à fuguer ?

Bon nombre de raisons peuvent amener votre minou à faire des escapades récurrentes et disparaître de temps en temps, au risque de devenir parfois inquiétant. Pour pouvoir éviter ces situations, il faut bien comprendre dans un premier temps ses comportements.

Le désir de reproduction

Le motif le plus courant de la fugue d’un chat est lié à ses instincts de reproduction et la présence d’une ou des femelles en rut aux alentours. Cette situation est inévitable à condition que votre petit compagnon ne soit pas castré. Les mâles ne sont pas les seuls à être concernés. Les chattes en chaleur s’évadent aussi pour s’accoupler. A la fin de leur gestation, elles se cachent durant quelques jours pour accoucher.

Élargir son périmètre de chasse

Un chat est très attaché au territoire qu’il a délimité lui-même. Même s’il se nourrit correctement, cet animal reste toutefois un prédateur, qui est constamment prêt à aller chasser. Il se peut des fois que votre félin sente le besoin d’élargir ce périmètre pour disparaître. C’est dans sa nature de partir à la quête de nouvelles proies pour lui servir de petits repas.

Un déménagement

Cette circonstance est encore liée à l’instinct territorial de votre compagnon. En fait, les fugues se révèlent très fréquentes après un changement de domicile, qui par la même occasion, incite les chats à s’installer dans un nouvel endroit. Il n’est pas rare que votre animal souhaite retourner aux sources pour différentes raisons, comme la présence d’un autre félin sur ce nouveau territoire. Cette situation est la plus angoissante puisqu’il risque de se perdre dans son nouvel environnement, où il est encore peu familier. C’est parfois très dur de s’acclimater au nouveau foyer.

La double résidence

Certes, vous gâtez votre animal de compagnie, mais les voisins trop généreux ne manquent pas. Quelqu’un le nourrit régulièrement au bord de sa fenêtre, le câline ou encore le caresse de temps en temps, un peu comme sa deuxième famille. À la longue, votre minou va s’y habituer.

Comment prévenir les fugues d’un chat ?

Votre chat n’a pas conscience de la dangerosité de cette aventure, mais vous la comprenez très bien. Il risque de se faire écraser par un véhicule, d’être volé ou d’attraper des maladies. Différentes méthodes sont disponibles pour permettre à votre minet de s’échapper le moins possible ou de balader en toute sécurité.

Faire stériliser le chat

Cette option permet de limiter l’envie irrésistible de votre chat ou chatte d’aller rejoindre son ou sa partenaire, mais aussi son désir de bagarrer. Elle se révèle plus favorable à partir de 6 ou 8 mois. Stérilisé, votre petit félin reste plus casanier. À ce titre, vous n’avez plus besoin de l’enfermer à double tour dans votre maison.

Quelques précautions au déménagement

Lorsque vous déménagez, il est plus judicieux d’aider l’animal à s’acclimater avec son nouveau foyer en conservant le plus possible ses repères comme sa litière, sa gamelle, ses jouets, etc. Ce sera encore mieux s’il dispose d’un arbre à chat ou d’un mobilier sur lequel il avait coutume de s’amuser. Au cas où votre minet présente un comportement inhabituel, n’hésitez pas à diffuser régulièrement des phéromones apaisantes dans certains endroits stratégiques.

Délimiter le territoire dédié à votre chat

Dès le plus jeune du chat, il vaut mieux installer une clôture anti-fugue pour l’empêcher de franchir les limites. Différents modèles sont réalisables comme la haie électronique, fonctionnant avec un fil antenne et un collier électronique. Ce fil enterré émet des ondes que le collier capture et émet des bips lorsque l’animal s’approche de la limite.

Autres moyens supplémentaires

Quand on possède un chat, l’identification fait partie des moyens de sécurité à privilégier. Par puce électronique ou par tatouage, elle permet de retrouver facilement votre animal en cas de fugue. En parlant d’identification, un collier personnalisé pour chat ou une médaille est aussi nécessaire pour marquer son nom et vos coordonnées, notamment le numéro de téléphone. Le marché pullule en modèles réglables, personnalisables, anti-fugue et aussi anti-étrangement pour protéger vos chers prédateurs des dangers extérieurs. C’est un accessoire très pratique pour que quiconque puisse vous contacter immédiatement en voyant errer votre chat dans la rue ou n’importe où. L’animal sera reconduit chez vous sain et sauf. En plus, les produits plus design et chics lui accordent un look super sympa.