in

Mon chat boit vraiment beaucoup : dois-je m’inquiéter ?

Crédits : iStock
Mon chat boit vraiment beaucoup : dois-je m’inquiéter ?
noté 4.9 - 18 votes

Depuis que vous vivez avec votre chat, l’eau n’a jamais été au centre de ses préoccupations. Alors certes, il s’hydratait une fois de temps en temps parce qu’il faut bien boire un peu pour survivre, mais il ne donnait pas l’air d’en avoir vraiment besoin. Mais, depuis quelque temps, vous avez remarqué chez lui une soif excessive qui le pousse à boire dès qu’il en a l’occasion… et donc à uriner plus que de coutume. Boire devient même une véritable obsession. Comment expliquer un tel changement de comportement ? Est-il malade ? Toutes les réponses ici.

1. Le diabète

Si votre chat boit plus que d’habitude, c’est qu’il y a une raison. Or, la première cause qui peut expliquer une telle soif est le diabète sucré. Cette maladie est particulièrement fréquente chez les chats en surpoids et les chats âgés et se déclare la plupart du temps suite à un dysfonctionnement du pancréas ou à une alimentation trop sucrée.

En plus de la soif inhabituelle qu’il provoque chez le chat, le diabète se distingue également par une augmentation ou une perte soudaine de l’appétit associée à une perte de poids et à une grande fatigue. Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre boule de poils, une consultation vétérinaire s’impose. En effet, si la maladie est prise en charge rapidement, votre chat pourra vivre une longue vie presque normale.

2. L’insuffisance rénale

Plus un chat vieillit, plus il est susceptible de déclarer des maladies liées à l’âge. L’insuffisance rénale fait partie de ces maladies dont sont atteints une grande partie des chats âgés. Elle représente d’ailleurs la seconde cause de mortalité chez nos amis félins.

Cette maladie détruit peu à peu les reins de l’animal, empêchant son organisme d’éliminer correctement les toxines. En plus d’une soif inhabituelle, d’autres symptômes peuvent également apparaître : perte d’appétit, amaigrissement, mauvaise haleine, diarrhées et vomissements… Tout comme pour le diabète, l’insuffisance rénale doit rapidement être diagnostiquée par un vétérinaire. Le seul traitement réside alors dans un changement d’alimentation, plus pauvre en protéines et en phosphore.

chat mange boit gamelle
Crédits : iStock

3. Un changement d’alimentation

Le fait de changer de régime alimentaire pour passer de la nourriture en boîte à de la nourriture sèche, ou à une ration sèche contenant plus de sel, peut entraîner une soif accrue chez le chat. Dans ce cas, pas d’inquiétude, il suffit simplement de rééquilibrer l’alimentation de votre matou en le nourrissant moitié-moitié avec des aliments humides (les pâtées) et des aliments secs (les croquettes).

4. La chaleur

En cas de période de canicule, il est tout à fait normal que votre chat boive plus. En effet, il compense la perte d’eau entraînée par la forte chaleur. Ainsi, c’est sa méthode pour refroidir son corps naturellement.

5. L’hyperthyroïdie

La thyroïde est une glande située dans le cou des chats et qui a un rôle très important puisqu’elle produit les hormones qui régulent la température du corps, la croissance, le niveau d’énergie ou encore le rythme cardiaque. Or, lorsque la thyroïde s’emballe et se met à produire trop d’hormones, on appelle cela l’hyperthyroïdie.

Il peut arriver que les chats atteints d’hyperthyroïdie se mettent à boire beaucoup. Dans ce cas, d’autres symptômes peuvent aussi être observés : augmentation de l’appétit, miaulements intempestifs et rauques, fatigue ou hyperactivité, problèmes de peau… Une visite chez le vétérinaire est alors indispensable.

Source

Vous aimerez aussi :

Comment choisir une fontaine à eau pour votre chat : tous nos conseils !

Comment savoir si votre chat est déshydraté : 7 signes à observer

Quelle quantité d’eau votre chat doit-il boire chaque jour ?