in

Insuffisance rénale chronique chez le chat : définition, symptômes et traitements

Crédits : iStock
Insuffisance rénale chronique chez le chat : définition, symptômes et traitements
noté 5 - 6 votes

L’insuffisance rénale chronique est une maladie qui affecte les reins de l’animal et qui est particulièrement courante chez les chats âgés. Même si elle est incurable, plus elle est repérée tôt, plus le chat a des chances de vivre longtemps.

L’insuffisance rénale chronique, qu’est-ce que c’est ?

L’insuffisance rénale chronique est une défaillance des fonctions rénales du chat. Le rein est détruit peu à peu. Or, les reins jouent un rôle majeur chez le chat puisqu’ils sont chargés d’éliminer les déchets (toxines) produits par l’organisme. S’ils ne fonctionnent plus, les toxines s’accumulent dans l’organisme et le chat s’auto-intoxique.

Les causes de l’apparition d’une insuffisance rénale chez le chat sont nombreuses : maladie génétique, infection rénale, calculs dans les reins, tumeurs rénales… Mais la cause la plus fréquente est le vieillissement des reins. En effet, l’insuffisance rénale chronique apparaît le plus souvent chez les chats âgés, chez qui elle représente la seconde cause de mortalité.

Les symptômes de l’insuffisance rénale chronique chez le chat

En cas d’insuffisance rénale chronique, le chat présentera les symptômes suivants :

  • forte envie de boire
  • urines plus fréquentes
  • poil terne
  • perte d’appétit
  • amaigrissement
  • mauvaise haleine
  • diarrhées et vomissements

Si vous observez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, rendez-vous chez le vétérinaire.

chat roux boit robinet eau
Crédits : iStock

Les traitements contre l’insuffisance rénale chronique chez le chat

La partie du ou des reins qui est détruite l’est de façon irréversible. C’est d’ailleurs le problème : les premiers symptômes n’apparaissent qu’une fois la maladie bien avancée. Toutefois, une alimentation pauvre en protéines et en phosphore va permettre au chat de vivre normalement plusieurs années, en fonction de l’avancée de sa maladie. Ainsi, un chat souffrant d’insuffisance rénale chronique devra être nourri uniquement avec des aliments créés spécialement pour les insuffisants rénaux. Finies les friandises ! De même, une fontaine à eau pourra lui être proposée afin de l’encourager à boire plus et réduire ainsi sa déshydratation.

Il peut également arriver que le chat fasse des “crises” en rapport avec sa maladie, où il cesse soudainement de manger et semble très fatigué. Dans ce cas, une perfusion pratiquée par le vétérinaire permettra de le réhydrater et d’éliminer une partie des toxines accumulées, ce qui aura pour effet de lui redonner un petit coup de fouet jusqu’à la prochaine crise.

Dans tous les cas, un chat victime d’insuffisance rénale chronique doit consulter le vétérinaire tous les 3 à 6 mois afin de surveiller l’avancée de la maladie.

Source

Vous aimerez aussi :

Coryza chez le chat : définition, symptômes et traitements

Uvéite antérieure chez le chat : définition, symptômes et traitements

Diabète sucré chez le chat : définition, symptômes et traitements