in

Top 5 des races de chats avec des “oreilles de lynx”

Crédits : nikkytok/iStock

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, les oreilles de certains chats sont surmontées de touffes de poils appelées “plumets”, qui les font ressembler à de véritables lynx. Même si ces plumets peuvent apparaître sur différentes races de chats, y compris les chats de gouttière, voici celles qui sont le plus concernées !

Bon à savoir : outre leur côté esthétique, ces plumets jouent un rôle très important pour nos amis félins. En effet, ils permettent d’éviter que d’éventuels corps étrangers pénètrent dans leurs oreilles. Ils servent également à diriger le son dans le canal auditif, ce qui améliore l’ouïe et aide l’animal à garder l’équilibre.

1. Le Norvégien

Le chat des forêts norvégiennes est réputé pour sa fourrure abondante, imperméable et isolante, capable de résister à des températures polaires. Mais ce n’est pas sa seule particularité physique.

En effet, ce félin originaire de Norvège se distingue également par les plumets qu’il arbore fièrement sur ses oreilles. Même si ces touffes de poils ne sont pas systématiques chez tous les Norvégiens, elles sont tout de même relativement fréquentes.

chat norvégien
Crédits : izanbar/iStock

2. Le Maine Coon

Considéré comme le plus grand chat du monde, il n’est pas rare que le Maine Coon présente lui aussi des “oreilles de lynx”. Des touffes de poils sont également visibles à l’intérieur de ses oreilles, ce qui rajoute à son charme naturel.

Amoureux des grands espaces, le Maine Coon est, de par sa nature sociable et son comportement affectueux et pacifique, souvent décrit comme un “chat-chien“. Mais il possède de nombreux autres surnoms, notamment celui de “doux géant”.

chat maine coon miaule
Crédits : iStock

3. Le Sibérien

Originaire de Sibérie, comme son nom l’indique, le chat Sibérien est issu d’un croisement entre un chat domestique et un chat sauvage. Ce gros chat qui peut parfois atteindre les 12 kilos possède bien souvent des plumets sur le haut des oreilles ainsi qu’une collerette de poils au niveau du cou.

Mais ce qui permet de le distinguer facilement de son lointain cousin le Norvégien, c’est sa taille. En effet, le Sibérien est plus petit que le Norvégien. De plus, ses oreilles sont plutôt rondes alors que celles du Norvégien sont généralement de forme triangulaire.

chat siberien
Crédits : Max Pixel

4. Le Bobtail

Le Bobtail Américain se distingue par sa queue courte (d’où son nom), qui peut être soit droite soit recourbée, et par son allure de chat sauvage. Ses oreilles légèrement arrondies qui se terminent en forme de pointes ainsi que ses plumets à peine visibles le font étrangement ressembler à un lynx.

Mais ce qui marque le plus chez ce félin, c’est son caractère doux et calme, voire même paresseux. Il est également entièrement dévoué à son humain, ce qui peut le rendre quelque peu pot-de-colle…

chat bobtail
Crédits : grase/iStock

5. L’American Curl

L’American Curl est aisément reconnaissable grâce à ses oreilles recourbées vers l’arrière. Mais ce n’est pas leur seule particularité. En effet, elles peuvent non seulement être surmontées de plumets mais elles ont également des poils à l’intérieur.

Le tempérament équilibré de l’American Curl lui permet de s’adapter à toutes les familles, du moment qu’il reçoit suffisamment d’affection. Et chose assez rare pour être soulignée dans le monde des félins : il ne miaule quasiment jamais !

chat american curl
Crédits : iStock

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi : 

Quelle est la différence entre le chat Sibérien et le chat Norvégien ?

6 choses étonnantes à savoir sur les oreilles de votre chat

Top 8 des races de chats qui ressemblent à de vrais fauves