in

Adoption d’un chaton : que faire à son arrivée ?

Crédits : Freddie Marriage/Unsplash
Adoption d’un chaton : que faire à son arrivée ?
noté 5 - 5 votes

Votre nouvelle boule de poils est sur le point d’arriver chez vous ? Certaines règles sont à respecter lorsqu’un chaton débarque. Tout d’abord, il est essentiel de bien préparer l’arrivée du chaton, notamment ses futurs espaces de vie, puis de suivre ces 4 étapes cruciales. Ne brusquez pas les choses et laissez faire le temps !

1. Lâchez-le en douceur

Vous rêviez de ce moment depuis des semaines… votre boule de poils est enfin arrivée chez vous ! Inquiet ou impatient, le chaton attend sa libération dans sa caisse de transport (achetée au préalable). Il est temps pour lui de découvrir sa nouvelle maison.

Déposez la caisse à l’endroit que vous aimeriez qu’il découvre en premier (l’endroit où se trouvent ses gamelles est un choix judicieux afin qu’il sache immédiatement où s’hydrater et se nourrir). Ouvrez la porte en douceur et reculez de quelques pas. Il est fort probable que le chaton se recroqueville quelques minutes au fond de sa caisse, laissez-le en sortir seul.

2. Laissez-le explorer

Patience et douceur sont les maîtres mots ! Une fois sorti de sa caisse, montrez au chaton où se trouvent l’eau et la nourriture ainsi que la litière en grattant le sable avec vos doigts pour qu’il en comprenne l’utilité. Ne fermez pas la porte de la caisse de transport, elle pourra lui servir de refuge en cas d’inquiétude. Ensuite, laissez-le explorer son nouvel environnement. Ne soyez pas trop intrusif pendant son exploration. Il doit pouvoir évoluer librement.

Pour le détendre, vous pouvez essayer de jouer avec lui, mais ne le promenez pas tout de suite dans tous les sens en le couvrant de bisous et de câlins. Si vous voyez que malgré vos tentatives, votre chaton est trop apeuré, allez-y progressivement. Il peut d’abord explorer une pièce fermée puis une fois qu’il a l’air de se sentir en sécurité, faites-lui découvrir une nouvelle pièce et ainsi de suite. Ne le forcez surtout pas à se rendre dans une pièce dans laquelle il n’a pas envie d’aller. Un jour ou l’autre il ira de lui-même.

chaton gris couché
Crédits : iStock

3. Présentez-le aux membres de la famille

Cette étape est  cruciale pour la suite des événements. Le nouvel arrivant sera forcé de vivre avec des personnes et des animaux qui sont déjà bien installés et qui ont des habitudes auxquelles le chaton va devoir s’adapter. Il est donc très important que tout ce beau monde fasse connaissance rapidement !

Les humains

Une fois encore, la douceur est de rigueur en ce qui concerne la présentation aux humains. Expliquez bien à vos enfants le comportement qu’ils doivent adopter au cours de leur première rencontre avec le petit matou, notamment les choses à éviter telles que les cris, les bruits, les mouvements brusques… Afin de mettre le chaton en confiance, faites les présentations sur un ton régulier et calme (votre voix est un premier point de repère pour lui). Cela permet de bâtir correctement les premières bases de votre relation. Ne laissez pas votre chaton seul (avec d’autres personnes de votre famille ou totalement seul), votre présence constitue aussi un réel repère pour lui.

chaton roux câlin enfant
Crédits : iStock

Les animaux

La rencontre avec les autres animaux de la maison est une étape délicate et même stressante ! Elle peut se révéler être un peu tendue mais elle est nécessaire. Vos autres animaux domestiques peuvent se sentir menacés par l’arrivée d’une nouvelle bête et craindre que cette arrivée perturbe toute l’organisation du foyer.

Pour cette première rencontre, réunissez les anciens et le nouveau colocataires dans une pièce fermée. Il est préférable que cette pièce comporte un espace en hauteur pour que le chaton puisse s’y réfugier s’il est effrayé. Asseyez-vous dans un coin de la pièce et laissez les animaux faire. Sauf s’ils se battent, vous n’avez pas à intervenir. S’ils se méfient l’un de l’autre ou s’ignorent dans un premier temps, c’est tout à fait normal, cela ne signifie pas qu’ils ne s’accepteront ou s’apprécieront jamais. Il faut leur laisser du temps pour faire connaissance. Une fois que toute forme de grognement ou de crachat ont cessé, vous pouvez ouvrir la pièce. Surveillez tout de même (sans intervenir) ce qu’ils sont en train de faire dans le reste de la maison.

chien chaton
Crédits : iStock

4. La première nuit à la maison

La première nuit d’un chaton dans sa nouvelle maison est surtout sa première nuit sans sa mère et sa famille d’origine. Il est donc tout à fait compréhensible qu’il soit perturbé voire terrorisé.

Pour rendre la situation plus vivable et le détendre, installez-le dans l’espace que vous lui avait préparé au préalable pour se reposer. Jouez calmement avec lui et caressez-le, avant de quitter la pièce en fermant la porte derrière vous. Le fait d’être dans un espace clos contribue à le faire se sentir en sécurité.

Ne craquez pas ! Ne laissez pas le chaton dormir dans votre lit même s’il miaule à vous en arracher le coeur. Il doit assimiler son nouvel espace de dodo, sinon cela risque de vite devenir invivable.

Source

Vous aimerez aussi : 

Adoption d’un chaton : comment préparer son arrivée ?

7 accessoires indispensables pour l’adoption d’un chaton

5 conseils pour adopter un deuxième chat et que tout se passe bien