in

Adopter un deuxième chat : 5 conseils à suivre pour que tout se passe bien

Crédits : Aleesha Wood/Unsplash

Vous avez déjà un chat à la maison et vous aimeriez lui trouver un petit compagnon pour qu’il ne sente plus jamais seul ? Bien que l’arrivée d’un chaton soit plus facile à gérer que celle d’un chat adulte, certaines règles sont à respecter dans les deux cas pour optimiser la cohabitation entre les deux félins. Une cohabitation se doit, bien évidemment, d’être préparée à l’avance !

1. Privilégiez un sexe différent

Les animaux de sexes différents s’entendent généralement mieux que ceux du même sexe. Les rencontres ainsi que la cohabitation sont plus faciles lorsque les chats sont de sexes opposés, ils se supportent mieux. Les bagarres entre mâles et les rivalités entre femelles sont fortement probables. Si vous avez le choix, il est donc préférable d’adopter un matou si vous êtes l’heureux propriétaire d’une minette et inversement. Dans ce cas, n’oubliez pas que la stérilisation d’au moins un de vos chats est nécessaire si vous ne voulez pas vous retrouver avec une portée !

2. Aménagez votre maison

Le chat est une espèce dont la notion du territoire est particulièrement développée, à tel point que la nuit, il effectue des rondes autour de votre maison pour s’assurer qu’aucun autre félin ne s’introduise chez lui.

Pour que chacun des chats se sente le plus à l’aise possible, aménagez-leur un espace personnel. Chaque félin doit donc disposer de son propre bac à litière, panier, griffoir… et de sa propre gamelle. Cela permet de délimiter les différents territoires au sein de la même maison et donc de cohabiter de manière pacifique, sans que l’un deux ressente le besoin de voler le territoire de l’autre.

chat bengal couché
Crédits : Paul Hanaoka/Unsplash

3. Préparez la rencontre

Entre deux chats, la première rencontre est essentielle pour une bonne cohabitation. A l’arrivée de votre nouveau chat, placez-le dans une petite pièce de votre logement pour qu’il puisse commencer à prendre ses repères. Laissez-le dans cette pièce pendant deux jours pendant que votre ancien chat continue à se promener dans les autres pièces.

Vous devez ensuite inverser les rôles : installez votre ancien chat dans la petite pièce où se trouvait le nouveau chat et laissez le nouveau découvrir le reste de la maison pendant plusieurs heures. Une fois que vos deux chats ont pris connaissance l’un de l’autre en douceur grâce à leur odorat, vous pouvez les faire se rencontrer en chair et en os.

Cette technique a pour avantage d’habituer chaque chat à la présence de l’autre. Indirectement, ils se connaitront un peu mieux et l’effet de surprise (et donc l’agressivité) sera diminué.

4. Ne vous interposez pas

À moins que vos deux chats soient en train de se battre, vous n’avez pas à intervenir. L’agressivité fait partie des moyens de communication du chat, surtout quand son territoire est en jeu. Lorsqu’un nouveau chat prend place dans son lieu de vie, il est tout à fait normal que l’autre réagisse négativement.

En effet, si les chats (ou un des deux) montrent leur mécontentement et crachent l’un sur l’autre, c’est qu’ils ont des problèmes à régler. Laissez-les faire, cela passera un jour ou l’autre et ils finiront même par s’accepter (et s’apprécier).

portrait chat roux
Crédits : iStock

5. Ne délaissez pas votre premier chat

Quand un nouveau chat débarque à la maison (surtout un chaton), les maîtres n’ont d’yeux que pour lui (mais c’est parce qu’il est tellement mignooon). Le premier chat peut très vite devenir jaloux du nouveau s’il se sent lésé.

Pour que l’ancien chat ne croit pas que vous lui accordez moins d’attention, vous devez continuer d’agir avec lui comme vous le faisiez avant que vous n’adoptiez le nouveau pour qu’il ne considère pas le nouveau comme la cause de son malheur. Donnez tout autant d’amour à l’un et à l’autre !

Source

Vous aimerez aussi : 

Adoption d’un chaton : que faire à son arrivée ?

Adoption d’un chaton : comment préparer son arrivée ?

Adopter un chat : 7 accessoires indispensables à prévoir