in

Amputation de la queue chez le chat : quelles sont les conséquences ?

Crédits : Chinda sam/Unsplash

Nos félins ont un langage corporel très précis et instructif. En effet, les mouvements de leur queue peuvent nous informer sur leur état de santé, mais aussi sur leur moral. Toutefois, il arrive que l’on doive procéder à une amputation de la queue du chat à cause de certaines maladies ou accidents. Nous vous proposons dans cet article d’en apprendre davantage sur cette opération.  

Les raisons possibles

Les amputations peuvent avoir lieu à la suite d’une maladie ou d’accidents. En effet, comme beaucoup d’animaux, nos petits compagnons sont sujets aux fractures, abcès, morsures ou plusieurs autres pathologies qui sont parfois difficiles à soigner. Cette opération permet alors d’éviter que le problème ne se propage.

Bien que cela puisse faire peur de prime abord, cela peut sauver l’animal. Cette chirurgie demande beaucoup de soins et d’attention par la suite. De plus, les habitudes du félin vont changer, car l’équilibre ne sera plus exactement le même. Voici quelques indications afin d’aider au mieux votre chat pour cette adaptation.

chat
Crédits : Nirad/ iStock

Aider son chat après l’opération

Il est important de bien préparer son petit compagnon à une opération chirurgicale, peu importe la nature de celle-ci. Avant l’amputation de la queue du chat, il est essentiel de prendre connaissance des risques éventuels et de bien appliquer les recommandations du vétérinaire. Lorsque la chirurgie est passée, il faut garder votre matou dans votre logement. En effet, la cicatrisation est assez longue et nécessite un suivi minutieux.

Installez-le dans un endroit calme et sécurisé afin qu’il n’ait pas beaucoup de déplacements à faire au début. Veillez donc à lui mettre ses gamelles et sa litière bien en évidence. Par ailleurs, il est important de le soutenir et être présent pour lui. C’est un moment difficile dans sa vie, car il va devoir réapprendre à bien marcher, à trouver son équilibre et s’habituer à cette transformation.

chat avec une couche
Crédits : Olga Ihnatsyeva/iStock

En parallèle, si vous avez d’autres animaux, faites attention à ce qu’ils ne malmènent pas votre chat malencontreusement. Celui-ci sera plus fragile au début, mais une fois qu’il aura bien cicatrisé, il pourra retourner jouer avec ses congénères. L’adaptation et la cicatrisation vont demander un certain temps, il est donc important d’être patient et de le rassurer.

Les différents effets indésirables possibles

1/ Un déséquilibre

La queue du chat est un point d’équilibre important. Il est donc normal qu’il ne tienne pas bien sur ses pattes au début. Cette instabilité disparaît en quelques heures ou jours selon chaque animal.

2/ Des douleurs

Après une opération, il est normal d’avoir des douleurs, des démangeaisons ou des gènes. Il est possible que votre chat reste immobile ou, a contrario, soit agacé par la situation. Une fois la cicatrisation faite, il n’est pas impossible de le surprendre en train d’essayer de gratter sa queue bien qu’elle ne soit plus là (douleur fantôme).

3/ De l’incompréhension

L’amputation de la queue chez le chat est aussi un travail important d’acceptation pour l’animal. En effet, celui-ci peut parfaitement s’en accommoder ou très mal réagir. Il est alors possible que votre petit compagnon soit plus grognon et moins affectueux que d’habitude. Ainsi, il est primordial d’être patient et de veiller au bien-être de son animal en s’assurant qu’il ne manque de rien pour se rétablir convenablement.

Chat sur bureau
Crédits : AaronAmat/iStock

Cette opération n’est pas anodine, mais elle permet de sauver la vie du chat. Ainsi, lorsque votre matou n’est pas en forme ou dès lors qu’il change de comportement, veillez à appeler rapidement un vétérinaire. Il est essentiel d’être attentif à leur santé afin de toujours agir au mieux pour leur bien-être.