in ,

Comment préparer son chat à un trajet en voiture ?

Crédits : 1827photography/iStock

Nos compagnons à quatre pattes ont besoin d’une routine et d’endroits sécurisants pour se sentir bien. Toutefois, il arrive que l’on doive voyager régulièrement ou plus occasionnellement comme pour aller chez le vétérinaire. Bien que certains félins apprécient les déplacements, d’autres n’en sont pas très friands. Voici quelques conseils afin de préparer au mieux un trajet avec son chat. 

Différents types de trajets

1/ D’un logement à un autre

Lorsque vous adoptez un chat, il est possible que vous l’accueilliez dans votre domicile, mais que celui-ci ne soit pas définitif. En effet, plusieurs raisons peuvent faire que l’on doive jongler entre un logement et un autre : études, travail, stage, etc. Or, il est parfois difficile d’envisager une séparation temporaire avec son animal et il peut donc se retrouver avec deux maisons tout comme vous. Certains matous le vivent très bien, mais d’autres ont plus de mal. Il est ainsi important d’écouter les besoins de sa boule de poils et de se demander si cette situation lui convient. Par ailleurs, la fréquence du trajet est à prendre en compte, car votre chat ne réagira pas de la même manière s’il s’agit d’un voyage de 45 minutes ou de 4 heures par exemple.

chat voiture caisse de transport
Crédits : Michel VIARD/iStock

2/ Chez le vétérinaire

Le chat est un animal qui ressent beaucoup de signaux de la part des humains. Ainsi, lorsqu’il a un rendez-vous chez le vétérinaire, il est probable qu’il le sache avant même que vous ne le prépariez pour y aller ! Ainsi, n’hésitez pas à passer du temps avec dans le but de le distraire et de le rassurer. De plus, vous pouvez laisser la boîte de transport toujours accessible afin qu’il ne soit pas inquiet quand elle est sortie. Par ailleurs, pour le réconforter, vous pouvez aussi glisser de l’herbe à chat dans sa caisse ou sur ses jouets que vous installerez dans celle-ci.

3/ Trajets de vacances

Les trajets doivent être préparés en amont, surtout si votre matou est assez anxieux de nature. Dans ce cas, vous pouvez d’abord en parler avec votre vétérinaire afin d’établir un traitement adapté à votre animal, en plus des conseils ci-dessous. S’il a le mal des transports, la diarrhée, ou si le stress se manifeste différemment, il est important d’agir au mieux. Bien que certains chats n’aient aucun problème en voiture, d’autres sont tout de même plus sensibles.

chat zen voiture caisse de transport
Crédits : chomphuphucar/iStock

Les bons réflexes

L’idéal est d’habituer votre chat dès son plus jeune âge aux déplacements. Néanmoins, il se peut qu’il ne soit pas toujours très à l’aise et qu’il appréhende ces trajets réguliers ou occasionnels. Vous pouvez alors préparer cela en amont en disposant des phéromones apaisantes dans votre logement et dans la voiture. De plus, certains sprays à la valériane permettent d’atténuer le stress et de détendre les animaux. Ajoutez dans sa boîte de transport une couverture avec votre odeur et ses jouets. Grâce à cela, il sera confortablement installé et aura des éléments rassurants avec lui.

Par ailleurs, vous posez une serviette sur la caisse afin qu’il soit dans l’obscurité. Ceci calme l’animal et le met davantage en confiance. Une fois dans la voiture, n’hésitez pas à le consoler en lui parlant, toujours de manière douce et sans inquiétude ni agacement. Lorsque c’est possible, soyez accompagnés. Ainsi, vous pourrez caresser le chat pendant le trajet. Il ne faut pas oublier que ces félins dépendent de nous et peuvent être très préoccupés quand on change leurs habitudes. Il est essentiel d’être patients et compréhensifs avec eux. De plus, vous pouvez aussi jouer un bon moment avec lui avant l’heure du départ afin de le détendre et qu’il dépense son énergie. Ainsi, il sera légèrement plus calme lors du voyage.

chaton qui joue
Crédits : Andrey Sayfutdinov/iStock

Bien que nos animaux puissent apprécier les différents voyages, certains ont besoin d’aide pour les supporter. Cela peut demander beaucoup de patience avant que le chat soit plus tranquille pendant un trajet. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un avis du vétérinaire reste indispensable afin d’agir au mieux pour son bien-être.