in

Mon chat a tout le temps les yeux qui pleurent : comment l’aider ?

Crédits : iStock / Bebenjy

Votre chat semble en pleine forme, mais ses yeux larmoyants vous inquiètent. Et pour cause, les larmes creusent des sillons sous ses yeux, et si vous ne nettoyez pas rapidement, des croûtes finissent même par apparaître. Est-ce normal ? Et comment faire pour l’aider ?

Pourquoi les yeux des chats pleurent-ils ? 

Comme vous le savez, les chats ne sont pas capables de pleurer de tristesse. En effet, cela est exclusivement réservé aux humains. De fait, lorsqu’un chat a les yeux qui pleurent, le chagrin ne peut jamais être évoqué.

En réalité, tout comme c’est le cas pour nous, les yeux des chats pleurent le plus souvent parce qu’une substance, comme de la poussière ou de la fumée, les irrite. En effet, les larmes ont avant tout comme rôle d’éliminer les débris des yeux, en plus de garder ces derniers humides. Mais une fois la substance gênante partie, le larmoiement disparaît généralement.

Ainsi, si votre chat a constamment les yeux qui pleurent, ce n’est pas normal.

chat
Crédits : iStock / LarsHallstrom

Les causes d’un larmoiement excessif chez le chat

Un larmoiement excessif chez le chat peut avoir plusieurs causes. Voici les principales :

  • Une allergie : si l’allergène est constamment présent dans l’environnement du chat, cela explique pourquoi il a toujours les yeux qui pleurent.
  • Une infection : elle peut être d’origine bactérienne ou virale. On la repère à la couleur de l’écoulement : s’il est clair et que le chat a les yeux rougis, il s’agit probablement d’une infection virale ; s’il est jaune ou vert, il s’agit d’une infection bactérienne.
  • Le canal lacrymal bouché : le canal lacrymal est un petit conduit situé dans le coin interne de l’oeil. Il permet normalement aux larmes de s’écouler de l’oeil jusque dans le nez et dans la gorge du chat. S’il est bouché, les larmes s’écoulent à l’extérieur de l’oeil. Les chats de race brachycéphale (au museau plat) sont généralement les plus concernés à cause de leurs grands yeux et de leurs orbites peu profondes.
  • Un ulcère cornéen : le larmoiement est généralement accompagné d’une douleur qui empêche le chat d’ouvrir l’oeil partiellement ou totalement.
  • Un entropion : cette malformation des paupières se retrouve le plus souvent chez les Persans.

Comment aider un chat qui a toujours les yeux qui pleurent ?

La première chose à faire est bien évidemment de le conduire chez le vétérinaire afin que ce dernier puisse s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une maladie ou d’une malformation. En effet, dans ce cas, un traitement ou une opération chirurgicale seront nécessaires.

Si tout va bien et que le larmoiement est uniquement dû à la forme du visage du chat, un nettoyage quotidien des yeux est alors indispensable. Et ce tout au long de la vie de l’animal. L’objectif ? Empêcher que les bactéries ne s’accumulent au coin de ses yeux et ne finissent par lui causer des problèmes oculaires.

Bon à savoir : les larmes contiennent une petite quantité de pigment, ce qui explique pourquoi certains chats qui ont les yeux qui pleurent ont des sillons bruns sous les yeux. Mais rassurez-vous, c’est complètement inoffensif !