in

Mon chat ne mange plus : que faire pour l’inciter à se nourrir ?

Crédits : iStock / Professor25

Vous avez beau vous décarcasser au quotidien pour lui mettre les meilleures choses dans la gamelle, voilà quelques jours que monsieur fait la fine bouche et s’alimente moins – voire presque plus. Et en toute logique, ce comportement vous inquiète. Comment l’expliquer, et quelles sont les astuces à mettre en place pour lui ouvrir l’appétit ? 

Pourquoi refuse-t-il de manger ? 

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les chats dédaignent une gamelle pourtant généreusement remplie. Dans les faits, une baisse de l’appétit est même un des signes les plus courants de mal-être chez nos chers félins.

Il peut s’agir d’une gêne physique due à une maladie ciblant l’estomac par exemple, comme une pancréatite ou des soucis intestinaux. Cela peut aussi venir d’une douleur à la mâchoire ou au niveau des dents.

La perte d’appétit peut aussi avoir une cause plus psychologique et traduire une anxiété ou un état dépressif. Bien sûr, il convient au préalable de consulter votre vétérinaire pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un souci physique.

Autre option : il peut arriver que les effets secondaires d’un vaccin causent une perte d’appétit passagère. Dans ce cas, c’est tout à fait normal, et les symptômes disparaissent en quelques heures. Idem pour ce qui est des trajets en voiture, en avion, etc., et des changements d’habitude en général.

chat mange gamelle
Crédits : iStock

Comment réagir ? 

Si votre chat refuse de s’alimenter, n’hésitez pas à lui donner un petit coup de pouce pour le remettre en appétit. Pour cela, n’hésitez pas à ruser un peu pour réveiller l’appétit de votre boule de poils ! En accord avec votre vétérinaire et en respectant le régime alimentaire de votre chat si besoin, voici quelques gestes faciles à accomplir.

Essayer de changer ses habitudes

De base, il est recommandé, lorsque c’est possible, d’effectuer un roulement dans la nourriture de votre chat, à raison de 2 à 3 types ou marques de croquettes différentes par an. Cela permet de minimiser les risques d’allergie et de stimuler son estomac.

Ne pas le brusquer 

Inutile de lui mettre la nourriture sous le nez pendant des heures en attendant qu’il daigne la prendre. Cela peut en effet créer une véritable aversion pour l’aliment que vous lui proposez et pour la nourriture en général, en plus d’associer le fait de manger à un sentiment désagréable.

Les faux pas

On évitera en effet de fournir à monsieur des denrées qui ne sont pas fraîches. Il y a une part de vérité lorsque l’on dit que les chats ont le palais sensible. Il saura tout de suite si ce que vous lui servez est frais ou pas. S’il dédaigne sa nourriture, conservez-la au frigo pour qu’elle ne se gâte pas.  En revanche, n’hésitez pas à passer le tout quelques instants au micro-ondes avant de lui donner à manger : les chats préfèrent les aliments légèrement chauds.

chat mange boîte de conserve
Crédits : iStock

Faire parler sa gourmandise 

Comme tous les êtres vivants, les chats ont leurs péchés mignons en ce qui concerne la nourriture. Certains vont raffoler du thon ou des fruits de mer pendant que d’autres vont se lancer tous crocs dehors sur de la viande crue ou la plaquette de beurre oubliée sur le plan de travail. Si son aliment fétiche ne représente aucune menace pour sa santé, n’hésitez pas à l’appâter avec.

Attention : il ne s’agit pas d’en faire un repas, mais bien de stimuler son appétit grâce à de petites quantités ! Par exemple en versant un peu de jus de la boîte de thon ou d’anchois au fond de sa gamelle, ou en ajoutant une touche de parmesan râpé sur le tout.

N’hésitez pas non plus à solliciter ses autres sens. Un aliment bien odorant (type sardines ou fruits de me) pourra sans aucun doute l’amener à se rapprocher de sa gamelle. Vous pouvez aussi l’inciter à manger en mobilisant son instinct de chasseur avec un pipolino.

De plus, et s’il se montre réceptif, vous pouvez nourrir votre chat à la main. En posant un peu de nourriture sur votre doigt, il vous reste ensuite à la laisser lécher le tout. C’est la technique idéale pour les chats compliqués qui ont du mal à manger de nouveaux aliments par exemple, en les aidant à prendre confiance. Bien sûr, cette solution doit être temporaire.