in

Post-partum : 6 soins à apporter à une nouvelle maman chat

Crédits : iStock / okan akdeniz

Ça y est, votre chatte a donné naissance à de merveilleux petits chatons. Alors certes, le plus gros du travail est fait, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut relâcher votre vigilance. Le post-partum est tout aussi important que la mise-bas pour une maman chat. Voici donc 6 petites attentions à avoir qui pourront améliorer son confort, voire même lui sauver la vie.

1. Comptez le nombre de placentas

Après la naissance, votre chatte doit obligatoirement expulser un placenta par chaton né. Et ce dans les quinze minutes qui suivent la naissance. Cela signifie qu’après avoir donné naissance à un chaton, elle doit expulser un placenta avant de mettre au monde un nouveau chaton. Cependant, il peut arriver qu’elle expulse deux chatons à la suite puis deux placentas à la suite.

Si votre chatte venait à ne pas expulser tous les placentas contenus dans son utérus, cela pourrait avoir de lourdes répercussions sur sa santé.

De fait, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour lui demander conseil.

Bon à savoir : à la fin de la mise-bas, la chatte commence à prodiguer les premiers soins à ses chatons. Puis elle va ingérer tout ou partie des placentas, ce qui constitue un apport énergétique indispensable pour elle.

2. Remplacez les couvertures souillées

Un accouchement, c’est plutôt salissant. Entre le sang et les fluides divers et variés, il est impossible que la couche où se soit installée votre chatte soit restée propre.

Par conséquent, une fois que la maman et ses chatons se sont un peu reposés, pensez à changer les couvertures salies afin d’en installer de nouvelles. Et si possible veillez à ce qu’elles soient douces ! En effet, votre chatte ne va probablement pas quitter son petit nid durant les prochains jours donc mieux vaut qu’elle soit bien installée.

chatons
Crédits : bozhdb/IStock

3. Donnez-lui un bon repas

Une fois la mise-bas terminée, offrez un repas de reine à votre chatte. Et pour cause, non seulement elle doit pouvoir récupérer assez d’énergie rapidement pour pouvoir s’occuper de ses bébés, mais en plus elle doit être en mesure de produire suffisamment de lait.

Ne lésinez donc pas sur les quantités, voire même offrez-lui un buffet à volonté. Et surtout, n’oubliez pas de laisser une gamelle d’eau fraîche à proximité tout au long de la journée.

Bon à savoir : une chatte allaitante doit consommer deux à trois fois plus de calories qu’une autre chatte.

4. Surveillez les pertes vaginales

Durant une dizaine de jours environ, vous pourrez constater chez la nouvelle maman des pertes vaginales de couleur brun rougeâtre. Ces pertes ne doivent pas être trop rouges, ni trop abondantes et surtout pas odorantes. De plus, si elles durent plus de trois semaines, il sera alors nécessaire de consulter un vétérinaire.

5. Attention aux complications

Comme chez la femme, les éventuelles complications du post-partum sont nombreuses chez la chatte. Pour éviter tout problème, soyez attentifs aux symptômes suivants : fièvre, perte d’appétit, saignements excessifs, gonflement des glandes mammaires, vomissements, léthargie, diarrhée, manque d’intérêt pour les chatons.

Au moindre signe, direction le vétérinaire !

6. Programmez une visite chez le vétérinaire

Même si votre chatte et ses chatons semblent en bonne santé, il est indispensable de programmer une visite chez le vétérinaire pour toute la tribu. Et ce avant la fin de la première semaine qui suit la mise-bas. En effet, lui seul pourra s’assurer que la mère et les petits se portent bien.