in

Pourquoi mon chat est-il enroué ?

Crédits : iStock / Lux Blue

Lui qui est si bavard d’habitude, voilà que votre chat ne vous répond plus. Sa voix semble enrouée, ou il n’émet plus aucun son… Il peut en effet arriver qu’un chat perde en quelque sorte sa voix, mais en tant que propriétaire, cela a de quoi inquiéter. De quoi cela est-il le signe ? Quelles sont les causes ? Et surtout, comment est-il possible d’y remédier ? 

Le système vocal du chat

Tout comme leurs compagnons humains, les chats peuvent passer par certains épisodes plus ou moins compliqués avec leur voix. Par moments, celle-ci peut paraître enrouée, voilée, cassée – pas comme d’habitude, en somme. Il peut aussi arriver que votre matou n’émette tout bonnement plus aucun son !

Avant de se pencher sur ce problème, rappelons que le système vocal du chat est relativement semblable au nôtre. Les cordes vocales de ce dernier lui servent à miauler, grogner et ronronner : à communiquer donc. Et lorsque l’on voit à quel point certains chats peuvent être bavards, difficile de ne pas s’inquiéter de ce silence et ce mutisme soudains.

Les pistes à considérer

La perte de la voix ou un enrouement peuvent être les symptômes du plusieurs affections. Elles peuvent être psychologiques ou purement physiques, mais dans tous les cas, il convient de redoubler de vigilance pour observer d’éventuels changements dans le comportement de votre chat.

Une simple perte de voix

S’il a passé les jours précédents à miauler sans relâche – peu importe la raison -, il n’est pas surprenant que la voix de votre chat déraille les jours qui suivent. Comme les humains, il se peut que la voix se fatigue et s’enraye après avoir été trop sollicitée. Dans ces cas-là, et si vous être bien sûr·e qu’il s’agit bien de ça, il n’a rien de spécial à faire et tout devrait rentrer dans l’ordre naturellement.

chat miaule
Crédits : LSOphoto/ iStock

Une boule de poils

Si cette perte de voix est accompagnée de mouvements répétés et fréquents typiques de la régurgitation, il y a de fortes chances pour qu’une boule de poils soit coincée dans la gorge de votre chat. Si les hauts le cœur et les vomissements persistent, mieux vaut songer à lui donner des médicaments prescrits par un·e vétérinaire.

Le stress

On a pour coutume de dire que le stress noue la gorge. Les chats peuvent eux aussi éprouver ce sentiment. Si un changement est survenu il y a peu dans votre foyer (déménagement, longue séparation, etc.), il est probable que celui-ci ait besoin de quelque temps pour reprendre ses repères et recommencer à s’exprimer à pleins poumons !

Les maladies possibles 

On pense au premier abord aux maladies respiratoires type laryngite et angine. Un enrouement peur aussi cacher de l’hyperthyroïdie, plus souvent répandue chez les chats seniors. Dans tous ces cas, d’autres symptômes sont associés à ces maladies type écoulement des yeux, éternuements, perte d’appétit, etc.

Pour écarter les risques les plus importants (comme une tumeur) qui, s’ils sont rares, ne sont pas à négliger, le mieux reste bien sûr d’aller consulter un·e vétérinaire si les symptômes persistent plus de 2 jours.