in

Vous avez trouvé un chaton errant ? Voici quoi faire !

Crédits : Prystai / iStock

Si, au détour d’un chemin, vous croisez un chaton sans mère ni propriétaire aux alentours, voici les bons réflexes à avoir !

1. Assurez-vous qu’il est bien abandonné

Il arrive que les chattes, en entendant du bruit, partent se cacher le temps que le danger passe. Et parfois, elles n’ont pas le temps d’emmener avec elles tous leurs chatons. De même, il est possible que la mère soit partie chasser ou soit en train de déplacer ses chatons.

Par ailleurs, certains indices doivent vous mettre la puce à l’oreille. Ainsi, si le ou les chatons sont profondément endormis, blottis les uns contre les autres, cela signifie probablement que leur mère n’est pas loin. En revanche, s’ils sont agités, désorientés, sales et amaigris, il n’y a que peu de doutes à avoir.

Dans tous les cas, pour vous assurer que le chaton que vous avez trouvé est bel et bien abandonné, éloignez-vous et cachez-vous. Si la mère ne réapparaît pas au bout de quelques heures, il n’y a plus de doutes à avoir.

Bon à savoir : si vous trouvez un ou plusieurs chatons endormis, une petite astuce consiste à saupoudrer de farine l’endroit où ils se trouvent. Si, à votre retour, vous pouvez observer des traces de pattes, c’est que leur mère ne les a pas abandonnés.

2. Amenez le chaton chez un vétérinaire

Après vous être assuré que le chaton que vous avez trouvé n’appartient à personne et qu’il a été séparé de sa mère, la première chose à faire est de l’amener chez un vétérinaire. En effet, il est indispensable de vérifier qu’il est en bonne santé. De plus, cela permettra également de déterminer son âge.

chat
Crédits : cyano66 / iStock

À noter que s’il s’agit d’un soir ou d’un jour férié, n’hésitez pas à ramener le chaton chez vous et à prendre soin de lui le temps de l’amener chez le vétérinaire.

3. Adoptez-le ou confiez-le à un refuge

Une fois la visite chez le vétérinaire effectuée, vous avez deux possibilités : soit garder le chaton avec vous, soit le confier à un refuge.

Si vous prenez la décision de l’adopter, vous devrez lui fournir plusieurs accessoires essentiels : un couchage douillet, de préférence chauffant afin de reproduire la chaleur de sa mère (une bouillotte enroulée dans un linge fonctionne également), un bac à litière, des jouets, des gamelles… Mais aussi et surtout vous devrez lui fournir une alimentation adaptée à son âge ainsi qu’une stimulation quotidienne afin de permettre son bon développement.

Si votre chaton a moins d’un mois, il ne sera pas capable d’évacuer ses excréments par lui-même. Vous devrez donc l’aider à éliminer ses urines et ses matières fécales, sans quoi cela pourrait lui être fatal. Comment ? En lui frottant doucement les parties intimes avec un gant de toilette tiède après chaque tétée. En effet, c’est ce qu’aurait fait sa mère avec sa langue !