in

5 légendes et superstitions parmi les plus farfelues à propos des chats

Crédits : iStock / BrandonKauffman

C’est bien connu, les chats font partie de ces animaux qui regroupent toutes sortes de croyances et idées reçues. Et si l’on sait aujourd’hui qu’elles sont fausses – mis à part peut-être pour les plus superstitieux·ses avec les chats noirs -, il fut un temps où ces félins avaient une renommée plus que douteuse… Ou possédaient des pouvoirs surprenants ! Petit tour d’horizon des légendes les plus incongrues et célèbres à propos des chats ! 

1. Ce sont des suppôts de Satan

Argument facile pour qui n’aime pas les chats, cette accusation avait pourtant un air de “vérité” à une époque. Pendant très longtemps, on a pris les chats pour les petits soldats du diable, leur attribuant de nombreux méfaits : faire tourner la bière, transmettre des maladies, etc. Certain·e·s pensaient même qu’ils accompagnaient les âmes en enfer ! Par exemple, ils sont à l’époque tenus responsables de la propagation de l’épidémie de peste bubonique qui a fait des ravages au 14e siècle. À ce titre, plusieurs chats se sont donc fait tuer à cette période.

2. Les chats abritent des âmes humaines

Qui n’a jamais rêvé de se réincarner en chat pour avoir leur train de vie tranquille ? Certains bouddhistes croyaient que les âmes les plus nobles, une fois leur vie humaine terminée, allaient s’abriter dans un chat – sorte d’antichambre du paradis. Leur ascendance au paradis se faisait donc à la mort de l’animal.

chat triste fenêtre
Crédits : iStock

3. La météo n’a pas de secrets pour eux

À quoi bon regarder les prédictions météorologiques lorsque l’on possède un chat ? Chez les Anglo-saxons, de vieilles croyances veulent que les chats “prédisent” le temps qu’il va faire. Les griffes dans les rideaux ou un lavage minutieux des oreilles, et on prévoit le parapluie. De même que lorsqu’il passe sa journée à regarder par la fenêtre. Où s’il dort sur le dos… En fait, à peu près tout ce que peut faire un chat est signe de pluie !

4. Ils volent le souffle des nouveau-nés

Autre charmante légende à propos des chats, qui nous vient aussi d’outre-Manche. En effet, il était de coutume de croire qu’un chat qui se penchait sur le berceau d’un bébé le faisait pour aspirer son souffle, et par conséquent le faire mourir… Pour quoi faire ? Bonne question, à laquelle le tribunal qui a très sérieusement jugé un chat responsable d’infanticide en 1791 n’a jamais donné réponse !

chat chance maneki neko Japon
Crédits : iStock / chaoss

5. Ils portent chance (à certaines conditions) 

Enfin une tradition qui n’attribue pas aux chats que de noirs desseins. Au Japon, les chats sont parfois assimilés à de véritables porte-bonheur – vous avez sûrement déjà vu ces petites figurines appelées maneki-neko quelque part. Et si les légendes diffèrent autour de l’origine de cette statuette, elle racontent quasiment toutes qu’un chat a sauvé un ou des humains de la foudre en les saluant.

Cela ne s’invente pas, les Russes considéraient les chats de race bleu russe comme porteurs de chance. Pour les bouddhistes, un chat de couleur sombre annonce prospérité. Certaines cultures croient aussi qu’un félin avec un orteil supplémentaire est synonyme de bonne fortune. En Écosse, avoir un chat noir dans la maison est censé porter chance !