in ,

Chat hyperactif : quelles solutions ?

©Nils Jacobi/iStock

Votre matou semble avoir un trop-plein d’énergie ? Entre vos rideaux qu’il n’hésite pas à arracher, vos pots de plantes qui se retrouvent à terre ou votre canapé qui endure ses coups de griffe sans ciller, vous commencez à vous demander si votre chat n’est pas hyperactif. Voici quelques indices qui ne trompent pas et les solutions pour calmer votre petite boule de poils (ou plutôt d’énergie !).

Comment savoir si son chat est hyperactif ?

Votre chat est en alerte permanente, incapable de se concentrer, réagit au moindre bruit, ne cesse de miauler et de bouger ? Votre félin peut souffrir d’hyperactivité. Voici quelques autres symptômes qui peuvent caractériser un chat hyperactif :

  • Chute d’objets régulière
  • Agressions fréquentes, irritation
  • Tourne sur lui-même sans s’arrêter
  • Sommeil très court
  • Boulimie
  • Exploration intempestive
  • Miaulements et autres vocalises.

Comment s’explique l’hyperactivité chez le chat ?

Plusieurs causes peuvent expliquer le phénomène d’hyperactivité chez le chat. Notamment un sevrage trop rapide : le chaton cherche le contact en miaulant, ou en attirant l’attention de son propriétaire sans pour autant se laisser caresser. Une autre cause d’hyperactivité peut s’expliquer par la présence de vers intestinaux. Chez la chatte, une hyperactivité peut se manifester dès l’arrivée des chaleurs.

chat arbre à chat
©iStock/Magdalena Kowalik

Quelles solutions pour calmer son chat hyperactif ?

En fonction de la cause de l’hyperactivité, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Du CBD pour apaiser votre chat hyperactif

Certaines races de chats sont plus nerveuses que d’autres, notamment les siamois et autres races orientales. Cette hyperactivité ne présente alors aucun danger pour la santé de votre chat très actif, il faudra juste vous habituer à ses élans de folie répétés ! Vous pourrez par exemple tenter d’apaiser ses ardeurs avec du cbd pour chat, une plante adaptogène aux vertus naturellement calmantes. Le CBD agirait en effet sur le chat comme anti-stress naturel, améliorerait la qualité de son sommeil et pourrait l’aider à soigner ses pertes d’appétit.

Vermifuger son chat pour remédier à l’hyperactivité

Votre chat est hyperactif du fait de la présence de vers intestinaux ? Dans ce cas précis, la solution est on ne peut plus simple : le vermifuge ! Une solution qui permettra aussi d’écarter l’une des premières causes d’hyperactivité.

Le cas d’un sevrage trop rapide

Si un chat a été sevré trop vite, la séparation avec sa mère peut avoir des effets négatifs comme une hyperactivité. Le chaton miaule, crie ou se montre agressif, il cherche le contact. Dans ce cas, une thérapie comportementale longue durée avec un vétérinaire spécialisé s’annonce comme la meilleure solution. Certains vétérinaires prescrivent parfois des médicaments aux chats hyperactifs. À vous de peser le pour et le contre d’un tel traitement.

Soigner l’hyperactivité de la chatte pendant ses chaleurs

Si votre chatte est systématiquement hyperactive pendant ses chaleurs, vous pouvez envisager de la faire stériliser. Cette opération chirurgicale commune lui permettra de retrouver une attitude calme et sereine. Là encore, cette décision est à réfléchir, en pesant le pour et le contre avec votre vétérinaire.

chat regarder fenêtre hyperactif
©iStock/Ysbrandcosijn

Le fameux petit quart d’heure de folie, un phénomène normal chez le chat

Toute activité excessive n’est pas forcément signe d’hyperactivité maladive. Comme vous avez certainement pu le remarquer, il est très fréquent que les chats soient sujets à un petit quart d’heure de folie à la tombée du jour ! Marathon de pièce en pièce, bonds ou escalade, ce petit défoulement général est tout à fait normal tant qu’il ne dure pas. Laissez libre cours à l’imagination débordante de votre matou, à condition qu’il n’y ait pas de casse à chaque défouloir !

chaton chat hyperactif
©iStock/FlySnow

L’hyperactivité du chat n’est plus une fatalité quand on connaît sa cause et ses remèdes !