in

Votre chat presse sa tête contre le mur ? C’est une urgence vétérinaire !

Crédits : iStock
Votre chat presse sa tête contre le mur ? C’est une urgence vétérinaire !
noté 4.7 - 23 vote[s]

Les chats sont réputés pour leur capacité à dormir dans des positions pour le moins étranges. C’est pour cette raison que certains problèmes de santé, parfois graves, peuvent passer inaperçus. Et ce que l’on appelle la “poussée au mur” en fait partie. 

La “poussée au mur”, qu’est-ce que c’est ? 

Lorsqu’un chat presse compulsivement sa tête, sans raison apparente, contre un mur ou sur toute autre surface, on dit qu’il “pousse au mur”. Dans ce cas, il peut être assis ou couché. Ce comportement est à différencier absolument du frottement. En effet, lorsque nos amis félins se frottent la tête contre leur humain ou contre les meubles, c’est avant tout une façon de marquer leur territoire ainsi qu’un geste d’affection.

La “poussée au mur”, quant à elle, n’est pas un comportement normal chez le chat. Au contraire, elle indique bien souvent un grave problème de santé. En effet, le chat tente par ce moyen de soulager la douleur causée par des maux de tête intenses.

Ainsi, si vous remarquez que votre chat presse sa tête contre un mur ou un meuble, tout en se déplaçant parfois le long de celui-ci jusqu’à se retrouver la tête enfoncée dans un coin, rendez-vous en urgence chez le vétérinaire.

chat yeux bleus portrait
Crédits : iStock

Les causes de la “poussée au mur” chez le chat

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser un chat à presser sa tête contre un mur : traumatisme crânien, trouble neurologique, accident vasculaire cérébral (AVC), méningite, empoisonnement, tumeur au cerveau, encéphalite, hydrocéphalie, anomalie cérébrale, migraine…

La cause la plus courante est l’encéphalopathie hépatique. Cette maladie, qui cause des lésions nerveuses, est provoquée par un mauvais fonctionnement du foie, obligeant les toxines à s’accumuler dans le sang.

Afin que le vétérinaire puisse effectuer un diagnostic précis, il est absolument essentiel de lui fournir toutes les informations nécessaires sur votre chat. Ainsi, pensez à lui dire si vous avez remarqué d’autres symptômes inhabituels chez votre boule de poils. Il peut s’agir d’une vocalisation anormale, d’un changement de comportement, de convulsions, d’une désorientation ou encore d’une déficience visuelle. Votre chat peut même s’être mis à tourner en rond.

La vidéo explicative : 

Source

Vous aimerez aussi :

10 étranges comportements de votre chat enfin expliqués

Mon chat ne miaule plus ou miaule bizarrement : dois-je m’inquiéter ?

Pourquoi les chats couvrent-ils leur visage lorsqu’ils dorment ?