in

Chatte qui rejette ou abandonne ses chatons : 6 raisons possibles

Crédits : iStock
Chatte qui rejette ou abandonne ses chatons : 6 raisons possibles
noté 4.9 - 17 votes

En temps normal, un chaton doit rester avec sa mère jusqu’à l’âge de 8 à 10 semaines, le temps d’être complètement sevré. Mais il peut arriver que cette dernière le rejette avant cette date, voire même dès sa naissance. Dans ce cas, elle se montrera particulièrement irritée, voire même agressive face à son petit. Elle refusera de l’allaiter, de lui faire sa toilette et fera tout pour le tenir loin d’elle. Mais qu’est-ce qui peut bien la pousser à agir ainsi ?

1. Le chaton est trop faible

Afin d’éviter de contaminer ses autres petits, une chatte peut repousser un chaton malade. De même si le chaton est trop petit ou atteint d’une malformation physique. Si elle pense qu’il n’a aucune chance de survie, elle n’hésitera pas à le rejeter afin de focaliser son attention sur les chatons bien-portants.

Ainsi, il est recommandé de retirer immédiatement du nid familial un chaton rejeté par sa mère, sous peine que cette dernière se mette à rejeter tous les autres chatons de la portée.

2. La portée est trop grande

Si la chatte a donné naissance à une grande portée, il est possible qu’elle rejette certains de ses plus petits chatons afin de pouvoir réserver son lait et ses soins aux autres. En effet, elle sait qu’il n’y aura pas assez de lait pour tout le monde. Elle doit donc faire ce choix difficile dans les 24 heures qui suivent la naissance.

N’oubliez pas que les chattes ne peuvent allaiter que huit chatons à la fois !

3. La chatte est malade

Si, au moment de sa mise bas, la chatte est malade, elle peut prendre la décision de rejeter ses petits. En effet, non seulement elle ne veut pas leur transmettre sa maladie mais en plus elle n’a pas la force de s’en occuper.

chaton chatte
Crédits : iStock

Par ailleurs, certaines chattes développent une mammite, c’est-à-dire une infection de la glande mammaire. Les mamelons deviennent alors enflés, durs et chauds au toucher. Dans ce cas, la tétée sera source de douleurs atroces pour la mère. Elle aura alors le réflexe de rejeter ses petits pour mettre fin à son calvaire.

4. La chatte manque d’instinct maternel

Une chatte trop jeune, trop stressée, traumatisée durant l’accouchement ou qui ne possède tout simplement pas d’instinct maternel peut avoir tendance à se désintéresser complètement de ses chatons.

Il est toutefois possible d’essayer de l’aider à lui faire comprendre son nouveau rôle de maman en lui montrant immédiatement comment s’occuper de ses chatons. Par exemple, placez un chaton près de ses mamelons, dans la bonne position pour téter, afin de lui apprendre à allaiter.

5. La chatte est négligée

Une chatte mal nourrie ne sera pas en mesure de fournir tout le lait dont ses petits ont besoin, entraînant le rejet de la portée. De même si elle ne possède pas un espace où elle peut se sentir en sécurité avec ses chatons.

6. La chatte ne reconnaît pas ses chatons

Au moment de la naissance, la chatte produit des hormones de maternité qui lui permettent de reconnaître ses chatons comme étant les siens. Or, il arrive parfois qu’elle n’ait pas le temps de produire ces hormones, notamment en cas de césarienne. Dans ce cas, elle ne reconnaît pas ses petits comme étant les siens et les rejette.

Source

Vous aimerez aussi :

5 raisons qui expliquent pourquoi certaines chattes mangent leurs chatons

Chaton non sevré : 6 conseils pour bien le nourrir

Chaton mâle ou femelle : comment savoir ?