in

Chat non stérilisé : quels sont les risques ?

Crédits : Pxhere
Chat non stérilisé : quels sont les risques ?
noté 5 - 4 votes

Vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’un chat ou le serez bientôt ? Vous avez alors déjà sûrement dû entendre qu’il était indispensable de faire stériliser votre chat si vous vouliez allonger son espérance de vie. Pourtant, vous hésitez toujours… D’autant plus que vous croyez dur comme fer qu’une chatte ou un chat doit absolument avoir au moins une portée dans sa vie. Démêlons ensemble le vrai du faux.

Les idées reçues sur la stérilisation

La stérilisation est une opération chirurgicale couramment pratiquée qui consiste en l’ablation des testicules chez les mâles et des ovaires chez la chatte. Lors de l’intervention, le chat est bien évidemment sous anesthésie générale. Mais malgré le peu de risques que comporte cette opération, de nombreuses idées reçues circulent sur la stérilisation de nos amis félins. Voici les principales :

  • Les chats grossissent après avoir été stérilisés : vrai et faux. En réalité, les chats ont moins de besoins énergétiques après avoir été stérilisés, il est donc nécessaire de leur donner une alimentation moins riche qu’auparavant. Si l’alimentation ne change pas, le chat risque donc de prendre un peu de poids.
  • Une chatte doit mettre au monde au moins une portée avant d’être stérilisée : faux. Au contraire, le fait de donner naissance à des chatons peut occasionner de graves lésions, parfois irréversibles, sur le corps d’une chatte. Une chatte stérilisée avant ses premières chaleurs (vers l’âge de 6 mois) aura ainsi moins de risques de développer une tumeur mammaire.
  • Un chat stérilisé change de comportement du jour au lendemain : faux. Un chat stérilisé gardera le même caractère qu’il avait auparavant. Seul son comportement en période de reproduction sera amené à changer : le chat sera moins agressif, moins destructeur, moins fugueur et ne fera plus pipi partout.
  • Un chat stérilisé cesse de grandir : faux. La stérilisation n’engendre aucun retard de croissance, que ce soit chez les mâles ou chez les femelles.
  • C’est barbare de faire ça à son chat : faux. Après sa stérilisation, le chat ne sera pas malheureux. Il n’est même pas censé souffrir. Au contraire, le chat sera bien plus heureux dans sa vie quotidienne s’il n’est pas travaillé en permanence par ses hormones.
chat genoux calin
Crédits : iStock

Les risques pour un chat non stérilisé

Si vous décidez de ne pas faire stériliser votre chat, vous l’exposez à plusieurs risques qui concernent sa santé mais aussi son comportement :

  • Tumeurs et maladies (notamment la transmission de virus mortels lors des bagarres entre chats).
  • Accidents (en cas de fugue par exemple).
  • Portées non désirées.
  • Comportements indésirables (miaulements intempestifs, bagarres entre mâles…).
chaton gris triste
Crédits : iStock

Les avantages de la stérilisation

Vous l’aurez compris, faire stériliser son chat comporte bien plus d’avantages que d’inconvénients. La stérilisation permet de :

  • Doubler l’espérance de vie du chat (passer de 8 à 16 ans).
  • Supprimer les chaleurs chez la chatte.
  • Éliminer les comportements gênants chez les mâles : bagarres, marquages de territoire, fugues, surexcitation…
  • Réduire le risque de cancers et de maladies graves (tumeurs mammaires, infection de l’utérus, cancer des testicules, leucémie féline…).

Source

Vous aimerez aussi :

Chaton non sevré : quels sont les risques ?

Chat non vacciné : quels sont les risques ?

15 idées reçues complètement fausses sur les chats