in ,

Confinement : les chats en ont-ils marre de nous avoir dans les pattes ?

Crédits : iStock / AnnaStills

Obligeant la plupart d’entre nous à rester à la maison, les confinements successifs nous restreignent dans notre quotidien, pour la bonne cause. Mais cette situation peut-elle devenir pesante pour nos félins, à plus forte raison lorsque l’on vit dans un appartement sans accès à l’extérieur ? 

Un petit bouleversement dans les habitudes

Durant le premier confinement, le fait d’avoir un animal de compagnie a été vécu comme un soulagement et une véritable chance – en tout cas plus que de coutume – par une écrasante majorité de propriétaires. Et on ne peut que le comprendre lorsque l’on sait à quel point nos petites boules de poils font baisser le sentiment de solitude ainsi que les sensations de stress et d’anxiété.

Mais voilà, la plupart des chats sont des animaux indépendants qui aiment bien profiter de petits moments de tranquillité dans la journée – ou dans la nuit. Mais lorsque contrairement à d’habitude, leur humain est dans les parages toute la journée, comment se sentent-ils ? Les bruits, la présence, en somme les nouvelles habitudes sont-elles pesantes pour eux ?

chat assis ordinateur
Crédits : Andrew_Deer / iStock

Une situation exceptionnelle

Notamment, le territoire qui leur appartient entièrement durant l’absence de leur humain se réduit comme peau de chagrin – de même que les périodes de calme. Autant de changements du quotidien qui peuvent apporter leur lot de stress et d’anxiété. Cela peut donc amener votre chat à se poser dans des endroits isolés pendant un moment. Dans tous les cas, il est bien sûr important de respecter ces pauses.

Certains peuvent également être perturbés au point de montrer des signes de peur, voire d’agressivité qui ne leur ressemblent pas. Des comportements qui peuvent aussi les amener à faire leurs besoins en dehors de la litière ou à changer leurs habitudes alimentaires. Si ces signes deviennent trop extrêmes, il ne faut pas hésiter à consulter un·e vétérinaire.

chat câlin
Crédits : beavera/iStock

Préparer la fin du confinement

Dans tous les cas, le plus important reste de respecter leur rythme et leur besoin de solitude quand et s’il se fait sentir. Guetter les éventuels signes de mal-être pour accompagner son chat au mieux durant cette période est indispensable.

Au contraire – et heureusement -, votre animal peut aussi très bien réagir à cette omniprésence et profiter des câlins et des jeux toute la journée comme un bienheureux ! Dans ce cas, attention à bien préparer la fin de cette période de confinement, par exemple en guettant les signes d’anxiété de séparation.

Même si cela est difficile, diminuer les temps de caresses et de câlins pour le préparer au retour à la normale est une idée d’action simple. Cela permettra de l’habituer tout en douceur à la solitude retrouvée lorsque vous n’êtes pas à la maison.