in ,

Covid-19 : c’est prouvé, les chats y sont plus sensibles que les chiens

Crédits : iStock / FotoLesnik

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, la question de la transmission du virus aux animaux domestiques est de plus en plus étudiée. Les récentes recherches ont d’ailleurs permis d’apporter une réponse claire aux propriétaires d’animaux : oui, le covid-19 peut bel et bien se transmettre à nos petits compagnons. Mais si les chiens et les chats en particulier peuvent être infectés, une nouvelle étude révèle que nos amis félins y sont tout de même plus sensibles.

Une étude basée sur la recherche d’anticorps

C’est au printemps 2020 que le Dr Hinh Ly, chercheur vétérinaire et biomédical à l’Université du Minnesota (États-Unis), s’est associé à sa femme, la chercheuse Yuying Liang, pour découvrir de quelle manière le SRAS-CoV-2 (le virus qui cause le Covid-19) a affecté les chiens et les chats depuis le début de cette pandémie.

Pour ce faire, grâce à la participation anonyme des clients d’une clinique vétérinaire, ils ont prélevé des échantillons d’urine et de sang sur 510 chiens et 239 chats. Le tout sur une période d’environ un mois et demi, de la mi-avril à début juin de l’année 2020. L’objectif de ces recherches ? Détecter la présence d’anticorps, signe que les animaux ont été infectés par le virus.

chat adulte
Crédits : iStock / Olezzo

Et les résultats sont étonnants. En effet, ils ont découvert que 8% des chats possédaient des anticorps contre le coronavirus, alors que moins de 1% des chiens étaient porteurs d’anticorps. Il semble donc que les chats sont plus susceptibles de contracter le virus que les chiens.

Toutefois, comme l’a précisé le Dr Ly au New York Times : « on ne sait pas non plus si les chats de compagnie infectés vivaient à l’intérieur ou à l’extérieur, ni dans quelle mesure le virus était transmissible d’un chat à l’autre ».

Pourquoi une telle sensibilité des chats ? 

La question qui se pose alors est : mais pourquoi les chats sont-ils plus infectés par le SRAS-CoV-2 que les chiens ? Aucune réponse scientifique n’a encore pu être apportée à cette question. En revanche, des hypothèses ont émergé.

La première suppose que la séquence génétique des chats est en cause. En effet, ils posséderaient à la surface de leurs cellules la protéine ACE2 qui serait particulièrement réceptrice du coronavirus, tout comme c’est le cas chez les humains.

Une deuxième explication, moins scientifique a également fait son apparition. D’après le Dr Ly, c’est peut-être tout simplement parce que nous câlinons plus les chats que les chiens. Non seulement nos amis félins sont souvent l’objet de caresses et de bisous, mais en plus ils dorment dans nos lits ou sur nos canapés. Une proximité physique avec les humains que l’on retrouve moins chez les chiens et qui pourrait donc être à l’origine d’une plus grande contamination.

chat caresse
Crédits : undefined undefined / iStock

Une récente étude avait d’ailleurs pu observer des résultats similaires à l’étude du Dr Ly, à savoir que les chats contractaient plus souvent le coronavirus de leurs humains que les chiens (67% des chats contre 43% des chiens).

Mais alors que faire ? Faut-il moins caresser son chat pour le protéger ? Eh bien, oui… Mais rassurez-vous, uniquement si vous avez découvert que vous êtes infecté par le Covid-19 ! Dans ce cas, le temps que vos symptômes disparaissent, évitez tout contact rapproché avec votre boule de poils. Et rappelez-vous, c’est pour son bien !