in

Les aliments et produits de notre quotidien toxiques pour les chats

Chat couffin
Crédits : NiseriN / iStock

Beaucoup d’éléments de notre quotidien sont de réels dangers toxiques pour les chats. En effet, parmi les risques présents dans notre maison, les intoxications ne doivent pas être négligées. Ainsi, si vous tenez à votre félin, il est important d’être vigilant pour éviter une catastrophe. De l’alimentation aux produits ménagers, voici quelques indications pour protéger votre chat.

Intoxications et symptômes

Une intoxication est une réaction suite à l’absorption d’une substance toxique qui peut se traduire par différents symptômes. Par ailleurs, selon le produit ingéré, leur temps d’apparition peut varier de quelques minutes à plusieurs heures, voire même quelques jours dans certains cas. En outre, les symptômes peuvent être évidents, comme ne pas l’être du tout. Certains produits agissent en effet directement à l’intérieur sans que l’on ne puisse réellement avoir de signal d’alarme. C’est pour cela qu’il faut être très vigilant avec notre boule de poils. Voici quelques signaux visibles qui doivent vous alerter :

  • Démangeaisons
  • Bave excessive, mousseuse
  • Nécrose de la langue
  • Gonflement
  • Hyperthermie
  • Trouble de la circulation sanguine, hématomes
  • Prostration
  • Soif plus importante
  • Tremblement
  • Affaiblissement soudain
Chat et plantes
Crédits : Kseniia Solveva / iStock

Les aliments toxiques pour les chats

Malheureusement, beaucoup d’aliments de notre quotidien représentent des dangers en étant toxiques pour nos chats. En effet, même si la cuisine est remplie d’odeurs attirantes, tout ce que nous mangeons n’est pas recommandé pour nos félins. Voici quelques denrées à fortement éviter pour protéger votre chat d’une intoxication :

  • L’avocat
  • Le chocolat
  • La pomme de terre
  • Les alliacés (oignons, poireaux, échalotes, ail…)
  • Le raisin, la banane
  • La viande de porc crue
  • Le lait
  • La tomate, l’aubergine
  • Les pépins ou noyaux
  • La viande de volaille crue
  • Les aliments trop gras (thon en boîte, sardine en boîte, harengs marinés, saumon fumé, truite, charcuterie…)

Ces aliments sont à bannir, en plus de ceux trop gras, trop sucrés ou trop salés qui peuvent nuire à la santé de nos compagnons.

Les produits toxiques de notre quotidien

Il existe énormément de choses que nos chats peuvent ingérer malencontreusement. Nous pouvons en trouver dans la cuisine, mais aussi dans le salon, la salle de bain, le garage ou encore le jardin. Les produits du salon pour lesquels il faut être attentif sont l’alcool, les cigarettes, les produits chimiques, les sprays désodorisants et les plantes d’intérieur. Dans la salle de bain, faites attention aux médicaments comme le paracétamol et l’ibuprofène qui peuvent être très toxiques. Les produits ménagers, comme la javel, les détergents, le liquide vaisselle et la lessive sont à mettre en lieu sûr, car ils représentent un réel danger. Dans le garage, tous les produits d’entretien et chimiques tels que l’antigel, ou l’huile pour moteur sont à mettre hors de portée également.

De plus, faites attention aux raticides ou insecticides qui pourraient traîner derrière un meuble et provoquer de gros problèmes en cas d’ingestion. Enfin, dans le jardin, beaucoup de plantes sont toxiques comme le muguet, le lys, ou encore l’aloe vera. Par ailleurs, les chats peuvent subir une intoxication en chassant des crapauds ou encore certaines chenilles (processionnaires). En effet, ces animaux sont des dangers toxiques pour les chats, même en les touchant à peine. Ces exemples font partie d’une longue liste à prendre en considération. À cela s’ajoutent certaines huiles essentielles, le maquillage, ou encore le gel hydroalcoolique… De plus, certains anti puce pour chiens sont très toxiques pour les chats. Veillez donc à ne jamais donner de l’anti puce destiné aux chiens à un chat.

chat et comprimés
Crédits : Lightspruch / iStock

Comment agir en cas d’intoxication ?

Lors d’une intoxication, il faut être très réactif, car les risques sont nombreux. Avant tout, il est important de ne pas attendre l’apparition de symptômes pour contacter un vétérinaire. Plus l’urgence est traitée rapidement, plus le chat a des chances de survivre à l’intoxication.

  • Appeler immédiatement le vétérinaire ou l’urgence vétérinaire si c’est hors horaires d’ouvertures.
  • Indiquer le produit ainsi que la quantité ingérée et l’apporter chez le vétérinaire.

À ne surtout pas faire : attendre l’apparition de symptômes et que le problème passe naturellement. De plus, il ne faut pas essayer de soigner votre félin adoré tout seul. Dans certains cas, les symptômes peuvent mettre plusieurs jours à apparaître. Ainsi, si vous surprenez votre chat n’attendez pas avant de faire le nécessaire. Par ailleurs, il peut arriver de ne pas prendre son animal sur le fait, dans ce cas, il est primordial de contacter son vétérinaire dès l’apparition d’un comportement inhabituel, ainsi qu’au moindre doute.