in

Huiles essentielles : sont-elles vraiment toxiques pour les chats ?

Crédits : Konstantin Aksenov / iStock

Depuis quelques années, les huiles essentielles ont envahi nos foyers. Et pour cause, leurs propriétés naturelles bénéfiques sur notre santé et notre bien-être sont un véritable atout. C’est bien simple, elles s’utilisent pour tout et n’importe quoi : faire fuir les insectes, soulager les maux de tête, combattre l’anxiété, diminuer les problèmes de peau… Nous sommes également nombreux à les diffuser dans notre intérieur afin de profiter de leurs bienfaits tout en parfumant la maison. Mais une telle pratique est-elle vraiment sans danger pour nos amis félins ? Et pouvons-nous utiliser les huiles essentielles pour les soigner ? 

Une huile essentielle, c’est quoi exactement ? 

Une huile essentielle est avant tout un extrait concentré de plante aromatique qui contient des composés volatiles, c’est-à-dire qui s’évaporent facilement dans l’air. Elle est obtenue par distillation ou pression à froid et se présente sous la forme d’un liquide. En somme, une huile essentielle est l’essence distillée d’une plante.

Le problème de la toxicité des huiles essentielles chez les chats réside dans le fait que ces derniers, contrairement aux chiens, ne parviennent pas à métaboliser (et donc à éliminer) correctement certains composés que contiennent les huiles essentielles, les phénols et les terpènes en particulier.

De plus, les chats ont la particularité de faire leur toilette plusieurs fois dans la journée. Or, en se léchant, ils ingèrent involontairement les molécules d’huiles essentielles qui se sont déposées sur leur pelage, ce qui augmente le risque d’empoisonnement. Enfin, il est pertinent de noter que les chats ont également des voies respiratoires particulièrement sensibles et qui peuvent donc facilement s’irriter.

Quels sont les risques ? 

Lorsqu’un chat est surexposé aux huiles essentielles, le principal risque est qu’il déclare une insuffisance hépatique. Mais de simples irritations de la peau, des voies respiratoires ou même oculaires peuvent également être observées.

Dans tous les cas, les symptômes qui doivent vous alerter sont : une respiration difficile, voire sifflante, une toux, un halètement, des tremblements, une démarche chancelante, une léthargie, une hypersalivation, des vomissements, des rougeurs sur la peau ou encore un chat qui se frotte le visage avec ses pattes.

Si vous observez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus chez votre chat, emmenez-le immédiatement chez un vétérinaire.

chat maison
Crédits : chendongshan/iStock

Les huiles essentielles toxiques pour les chats

Parmi toutes les huiles essentielles, certaines sont particulièrement dangereuses pour la santé de votre matou et sont donc à bannir complètement de votre intérieur :

  • Huile essentielle d’ail
  • Huile essentielle d’amande amère
  • Huile essentielle de bergamote
  • Huile essentielle de boldo
  • Huile essentielle de bouleau jaune
  • Huile essentielle de cajeput
  • Huile essentielle de Calamus ou acore odorant
  • Huile essentielle de camphre
  • Huile essentielle de cannelle
  • Huile essentielle de chénopode
  • Huile essentielle de citron
  • Huile essentielle de citronnelle
  • Huile essentielle de cyprès
  • Huile essentielle d’épicéa
  • Huile essentielle d’eucalyptus
  • Huile essentielle de fausse ambroisie
  • Huile essentielle de Gaulthérie
  • Huile essentielle de genévrier
  • Huile essentielle de géranium
  • Huile essentielle de girofle
  • Huile essentielle de lavande
  • Huile essentielle de limette
  • Huile essentielle de mandarine
  • Huile essentielle de menthe poivrée
  • Huile essentielle de menthe pouliot
  • Huile essentielle de moutarde
  • Huile essentielle d’orange douce
  • Huile essentielle d’origan
  • Huile essentielle de pamplemousse
  • Huile essentielle de pin sylvestre
  • Huile essentielle de raifort
  • Huile essentielle de romarin
  • Huile essentielle de rose
  • Huile essentielle de santal
  • Huile essentielle de sapin
  • Huile essentielle de sarriette
  • Huile essentielle de Sassafras
  • Huile essentielle de sauge sclarée
  • Huile essentielle de tea tree
  • Huile essentielle de thym
  • Huile essentielle de Ylang Ylang

Les précautions à prendre

Si vous êtes un addict de l’aromathérapie, vous pouvez continuer à utiliser des huiles essentielles à condition de prendre certaines précautions pour votre chat. Premièrement, veillez à ne jamais appliquer directement une huile essentielle sur la peau de votre chat ni même à en mettre dans son alimentation.

Ensuite, pensez à toujours choisir des huiles essentielles biologiques et diluées. En effet, plus une huile essentielle est pure (ou concentrée), plus elle est dangereuse pour votre félin.

Enfin, si vous utilisez des huiles essentielles dans votre intérieur, faites en sorte de toujours laisser une pièce libre de toute odeur. Cela permettra à votre animal de se retirer dans cette pièce s’il en ressent le besoin. Et si votre chat souffre d’ores et déjà de troubles respiratoires (asthme, allergie), il est vivement déconseillé d’utiliser des huiles essentielles à proximité de lui !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :