in

Mon chat est-il asthmatique ?

Crédits : iStock / uzhursky

Maladie incurable et méconnue chez nos amis félins, l’asthme concerne pourtant entre 1 et 5 % des chats. Si vous suspectez une crise d’asthme chez votre animal, essayez donc de voir s’il présente les symptômes décrits dans cet article. 

1. Il a du mal à respirer

Le symptôme évident d’une crise d’asthme chez le chat est, comme chez les humains, une difficulté à respirer. De plus, sa respiration est généralement rapide et sifflante.

À noter qu’un chat asthmatique peut également présenter des difficultés respiratoires après l’effort, voire pendant son sommeil.

Bon à savoir : lorsqu’il se repose, un chat prend normalement 24 à 30 respirations par minute. Au-delà de 40 respirations par minute, une consultation chez le vétérinaire s’impose.

2. Il respire la bouche ouverte

Pour respirer, votre chat est obligé de garder la bouche ouverte ? C’est l’un des symptômes de l’asthme. Dans ce cas, vous pourrez peut-être également observer que ses lèvres et ses gencives prennent une couleur bleue.

3. Il adopte une posture caractéristique

Un chat qui fait une crise d’asthme adopte une position facilement reconnaissable : il s’accroupit, les épaules voûtées, le corps penché vers le sol et le cou tendu.

4. Il a une toux persistante

Si votre chat présente une toux et des nausées persistantes, comme s’il s’apprêtait à expulser une boule de poils, il fait peut-être de l’asthme. La toux peut être chronique et de faible intensité, mais elle peut également se manifester sous la forme de crises respiratoires aigües. Vous pourrez peut-être même remarquer la présence d’un mucus mousseux lorsque votre chat tousse.

5. Il a des gargouillis dans la gorge

Les gargouillements que vous entendez dans la gorge de votre chat peuvent être liés à son asthme, de même qu’une augmentation de sa déglutition.

Pour vous aider à faire la différence entre une crise d’asthme et une toux liée à une boule de poils, voici la vidéo d’un chat en pleine crise :

Comment réagir face à une crise d’asthme ? 

Si vous avez constaté chez votre chat un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessus, vous devez vous rendre de toute urgence chez le vétérinaire. En effet, si une crise d’asthme n’est pas rapidement prise en charge, elle peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de votre chat, voire lui être fatale. Attention, lors du trajet, assurez-vous que votre chat bénéficie d’une bonne ventilation et qu’il est au frais !

Une fois l’asthme de votre petit compagnon diagnostiqué, le vétérinaire pourra vous prescrire des médicaments qui vous permettront de faire face aux prochaines crises, qu’il s’agisse de corticoïdes ou de bronchodilatateurs.

Qu’est-ce qui cause l’asthme chez le chat ? 

Il est admis par la communauté scientifique que l’asthme félin est provoqué par les allergies. Pour cette raison, il est vivement recommandé de réduire le risque d’allergies en éliminant de l’environnement de l’animal un maximum d’allergènes potentiels. Cela signifie bien évidemment ne pas fumer à l’intérieur de la maison, ne pas utiliser de parfums, de désodorisants ou de produits aérosols, retirer les tapis et les moquettes ou encore choisir une litière non parfumée et qui ne produit pas de poussière.

Pour tenter de connaître les allergènes auxquels votre chat est sensible, n’hésitez pas à noter dans un carnet toutes les crises d’asthme qu’il fait, en indiquant la date, l’heure et la gravité de la crise. De cette façon, vous pourrez peut-être savoir si les saisons ou certains facteurs environnementaux sont des éléments déclencheurs de son asthme.