in

Pourquoi les chatons d’une même portée peuvent-ils être de différentes couleurs ?

Crédits : Natalya Vilman / iStock

Il arrive régulièrement que les chatons d’une même portée soient de plusieurs couleurs. Parfois même, les couleurs et les motifs des petits sont complètement différents de ceux de leurs parents. Par exemple, deux chats noirs qui donnent naissance à un chaton gris… Comment l’expliquer ? 

Ce sont les gènes qui déterminent l’apparence d’un chaton

Avant toute chose, il convient de déterminer ce qu’est un gène. Les gènes sont en fait composés d’ADN et se situent sur les chromosomes. Les chromosomes se situent eux-mêmes dans le noyau des cellules.

Pour faire simple, reprenons la comparaison effectuée par Futura : le noyau d’une cellule représente la “bibliothèque” du patrimoine génétique d’un individu ou d’un animal, le chromosome représente un “livre” et le gène une “page” d’un livre.

Chaque gène possède un emplacement fixe sur un chromosome. Cela permet de déterminer plusieurs éléments, dont l’apparence. Chez le chat, citons notamment la longueur du pelage, la couleur de la robe ou encore la couleur des yeux.

Deux couleurs de base

Même si nos amis félins peuvent avoir de nombreuses couleurs de pelage différentes, il n’existe en réalité que deux pigments principaux qui vont déterminer la couleur de la robe : l’eumélanine – qui correspond aux couleurs brunes à noires – et la phéomélanine – qui correspond aux couleurs jaunes à rouges.

À noter que le blanc n’est pas présent dans ces couleurs de base pour la simple et bonne raison qu’il ne s’agit pas d’une couleur, mais d’un manque de couleur justement.

chatons
Crédits : bozhdb/ IStock

En fonction de ses gènes, un chat peut donc posséder plusieurs nuances de couleurs à partir de ces deux couleurs de base. Certains gènes sont dominants, comme le rouge, le noir ou le blanc par exemple, ce qui masquera alors toutes les autres couleurs. D’autres sont récessifs, ce qui signifie qu’ils seront masqués par le gène dominant, mais qu’ils pourront s’exprimer chez la génération suivante.

Par exemple, un chat noir peut tout à fait être porteur du gène bleu récessif. Or, s’il s’accouple avec un chat qui porte également le gène bleu récessif, leur chaton pourrait hériter des deux gènes et être donc bleu. En revanche, s’il hérite des deux copies du gène noir dominant, il sera noir. Et s’il possède une copie du gène noir dominant et une copie du gène bleu récessif, il sera noir également.

Le cas des chats à écaille de tortue

Les chats femelles peuvent parfois hériter du gène rouge d’un de leur parent et du gène noir de leur autre parent. Dans ce cas, il est possible que leur pelage possède les deux couleurs. On appelle cette couleur de robe “écaille de tortue”. Et si elles possèdent également le gène de taches blanches, elles peuvent alors être tricolores (ou “calico”).

Mais pourquoi cela concerne-t-il uniquement les femelles ? Tout simplement parce que le gène rouge est transporté sur le chromosome X. Or, les femelles possèdent deux chromosomes X (XX), alors que les mâles n’en ont qu’un (XY). Ainsi, les mâles seront soit noirs, soit rouges alors que les femelles peuvent être les deux.

chat calico
Crédits : James Petts/Wikipédia

Bon à savoir : il est également possible que les chatons d’une même portée aient différents pères, ce qui peut aussi expliquer les différences de couleur au niveau des pelages.