in

Pourquoi tous les chats n’ont-ils pas l’instinct de chasse ?

Crédits : iStock / Nils Jacobi

Alors que certains chats n’ont qu’une obsession, partir en quête de proies, d’autres ne sont pas, mais alors pas du tout intéressés par le sujet. Et ce qu’il s’agisse de souris ou de jouets. Il arrive même qu’ils se lient d’amitié avec de potentielles proies ! Pourtant, la survie des félins à l’état sauvage dépend avant tout de leur instinct de chasse… Mais alors, est-ce normal que certains chats en soient complètement dépourvus ? 

La chasse, un comportement inné ou appris ? 

Avant toute chose, il est nécessaire de faire la distinction entre un comportement inné et un comportement appris. Un comportement inné est un comportement qu’un animal adoptera naturellement dès sa naissance, sans aucune intervention extérieure. Par exemple lorsqu’un chaton naît, il sait instinctivement qu’il doit se diriger vers les mamelles de sa mère afin de pouvoir téter et donc survivre. Cette connaissance est génétiquement programmée et se transmet de génération en génération.

Un comportement appris, en revanche, est un comportement que l’animal découvre grâce à ses expériences et ses observations. Prenons l’exemple d’un chat domestique qui se dirige chaque jour à la même heure vers sa gamelle pour réclamer son repas. C’est avec l’expérience qu’il a compris que son humain le nourrissait généralement à cette heure-là, il n’est en aucun cas né avec cette connaissance.

chat mange
Crédits : AaronAmat / iStock

Mais alors, qu’en est-il de la chasse ? S’agit-il d’un comportement inné ou d’un comportement appris ? Pour tenter de répondre à cette question, le professeur Kuo Zing Yang, psychologue expérimental, a mené l’enquête dans les années 1920. Il a élevé séparément des chatons orphelins et des chatons qui n’avaient pas été séparés de leur mère afin de déterminer si c’est la mère qui apprend aux chatons à chasser ou si tous les chats savent instinctivement le faire. Et ses résultats sont surprenants.

Chasser, oui, mais tuer, pas forcément

D’après les résultats du Pr Kuo, les chatons élevés par des mères qui chassent deviendront eux-mêmes des chasseurs. En revanche, les chatons élevés par des humains ou par des mères qui ne chassent pas ne deviendront pas des chasseurs.

« Notre étude a montré que les chatons peuvent être amenés à tuer un rat, à l’aimer, à le détester, à le craindre ou à jouer avec lui : cela dépend de l’histoire de vie du chaton« , écrivait le Pr Kuo en 1930.

Ainsi, vous l’aurez compris, le fait de traquer, de tuer et de manger des proies semblent être des comportements appris chez le chat. En revanche, tous les chats naissent avec un instinct de poursuite. C’est ensuite à la mère que revient le rôle de transformer cet instinct en instinct de chasse.

Comment une mère chatte apprend-elle à chasser à ses chatons ? 

Afin d’apprendre à ses chatons à tuer pour manger, une mère chatte ramène tout d’abord des proies mortes à la maison et les mange devant eux. Ensuite, la deuxième étape consiste à ramener des proies mortes mais à laisser ses chatons les manger.

À noter que c’est un comportement que l’on peut également observer avec les humains : lorsque votre chat vous ramène des souris ou des oiseaux morts et les laisse tomber à vos pieds, c’est avant tout pour vous apprendre à vous nourrir. Sympa, non ?

chat chasse
Crédits : iStock / Ornitolog82

Mais revenons-en à nos moutons. L’enseignement de la mère chatte se poursuit lorsqu’elle ramène des proies blessées à la maison et les achève devant ses chatons. Ensuite, ce sera aux chatons de faire de même. Et enfin, les chatons finiront par accompagner leur mère à la chasse et à tuer seuls leurs proies. Une fois cette étape terminée, les chatons sont désormais autonomes pour chasser.

Comme vous le voyez, cet enseignement prend du temps. Il est donc normal que votre chat, s’il n’a pas appris à chasser, ne tue jamais ses proies, voire même n’ait pas envie de les poursuivre.