in

Tout savoir sur le chat de Pallas, aussi appelé le Manul

Crédits : Evelyn Chavez/iStock

Vous avez peut-être déjà entendu parler du chat de Pallas, aussi connu sous le nom de Manul. Ce chat sauvage est légèrement plus grand qu’un chat domestique. Voici de quoi en connaître davantage sur ce mystérieux félin.

Ses origines

Le chat de Pallas est peu connu et très peu étudié contrairement à d’autres animaux sauvages. Il doit son nom à Peter Simon Pallas, zoologiste et botaniste allemand qui l’a découvert à la fin du XVIIIe siècle.

Originaire d’Asie, il vit principalement dans les steppes froides et arides d’Asie centrale, mais également en Afghanistan, Mongolie, Russie, ou encore en Sibérie. Très robuste, il résiste facilement aux températures parfois très basses de ces milieux. Il vit dans des zones rocheuses et montagneuses, peu accessibles aux Hommes.

chat de pallas
Crédits : RiccardoChiades/iStock

Bien qu’il apprécie les milieux escarpés et montagneux, il peut également s’installer dans une zone vallonnée et spacieuse disposant de nombreuses cachettes. Très sportif, il escalade avec brio les lieux difficiles d’accès. De plus, étant très solitaire et agressif, il remarque tout de suite la présence d’étrangers sur son territoire.

Son apparence

Le Manul est finalement assez petit (en moyenne 30 cm au garrot pour environ 5 kg), ce qui fait de lui une proie pour les plus gros animaux comme les rapaces, les renards, ou encore certains chiens. Ces dangers font de lui un félin attentif, toujours prêt à se camoufler afin de survivre. Son épaisse fourrure grise et légèrement rousse lui permet d’ailleurs de se fondre rapidement dans le paysage. Toutefois, c’est aussi un excellent chasseur. Il se nourrit de rongeurs, mais également d’oiseaux.

Sa tête est assez particulière, car elle est plate, ce qui lui offre une discrétion en plus lorsqu’il observe ses proies. En effet, il n’a pas besoin de se découvrir beaucoup pour regarder ce qu’il se passe autour de lui. Ses oreilles sont assez petites et rondes, tandis que ses yeux sont grands et assez espacés. Il dispose également d’une troisième paupière le protégeant du sable trop volatile dans certains milieux.

chat de pallas
Crédits : wrangel/iStock

Son corps est assez musclé et paraît corpulent à cause de sa fourrure imposante. Ses poils épais lui permettent de ne pas avoir froid pendant la nuit et d’affronter de très basses températures. De plus, sa tête arbore différentes taches noires. On retrouve également cette teinte foncée au bout de sa queue.

Ses caractéristiques

Sa durée de vie varie entre 10 et 12 ans lorsqu’il s’épanouit correctement dans son habitat. Le chat de Pallas n’est pas suffisamment connu pour que l’on sache exactement à combien de membres s’élève son espèce. Toutefois, il a été chassé pour sa fourrure, ce qui a entraîné le déclin de sa population. Il figure désormais comme une espèce protégée après avoir été catégorisée comme fortement menacée par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

chat de pallas
Crédits : kjekol/iStock

Et vous, connaissiez-vous ce chat sauvage ? N’hésitez pas à nous répondre en commentaire !