in

Un chat domestique peut-il devenir sauvage ?

chat sur un arbre
Crédits : Utku Ozen/Unsplash

Les chats sauvages sont présents dans nos campagnes, mais aussi dans nos villes. Bien que de nombreuses associations œuvrent pour éviter leur prolifération, il est encore compliqué aujourd’hui d’agir dans toutes les zones. De plus, certains de nos matous domestiques n’étant pas stérilisés, ils participent aussi à ce phénomène. Lors des périodes de reproduction, il est ainsi possible que certains veuillent partir afin de se reproduire. Dans ces moments-là, beaucoup de nos compagnons ne retrouvent malheureusement pas leur maison et peuvent se perdre. De ce fait, est-ce qu’un chat domestique peut devenir sauvage une fois dans la rue ? 

La perte d’un chat

Lorsqu’un chat fugue ou est abandonné, il peut malheureusement rester longtemps dans la nature. S’il n’a pas été identifié et qu’il est de tempérament très sociable, il est probable qu’il se retrouve dans une nouvelle famille à un moment donné. Toutefois, celui-ci peut aussi être pucé/tatoué, mais ne pas être attrapé et rester loin des activités humaines. Ainsi, les chances qu’il retrouve son foyer d’origine sont moindres. Livré à lui-même, il est possible qu’il rencontre d’autres chats errants.

chat
Crédits : Engin_Akyurt/Pixabay

Manque de relations humaines

À l’origine, les chats sont des animaux très indépendants. Lorsqu’ils se retrouvent livrés à eux-mêmes, leur instinct de survie et de chasse peut alors se développer davantage. Toutefois, il est possible que l’absence de relations avec les humains les déconnecte de leur domestication. Dans ce cas, après plusieurs mois ou années à l’extérieur, il arrive qu’un chat devienne sauvage. Malgré sa précédente socialisation, le fait de ne plus être stimulé par la suite réveille la méfiance ou les craintes envers les Hommes.

Différence de tempéraments

Certains matous sont très sociables à l’origine et il est alors possible qu’ils ne perdent pas leur sociabilité avec les humains, même en ne les côtoyant plus. En effet, chaque cas est différent et nous ne pouvons pas dire qu’un chat deviendra systématiquement sauvage s’il ne fréquente plus que des chats errants.

Crédits : Pxhere

Les animaux fonctionnent beaucoup à l’instinct, et nous ne pouvons pas le contrôler. Le fait qu’il devienne sauvage ou non dépendra donc de son tempérament propre. S’il est plutôt craintif ou susceptible à l’origine, il y aura plus de « chances » qu’il devienne sauvage. A contrario, s’il est très affectueux et demande énormément de câlins, il y aura beaucoup moins de risques qu’il devienne sauvage et méfiant.

Importance de l’identification

Différentes associations trappent les chats errants afin de les stériliser. Avant toute intervention, les animaux sont passés au lecteur de puces afin de s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’un chat domestique. Si celui-ci est identifié, il peut facilement retrouver sa famille et éviter la solitude. Dans le cas contraire, après s’être fait stériliser, il retournera là où il a été attrapé.

Pour résumer, il se peut qu’un chat domestique devienne sauvage s’il reste avec les chats errants. Son comportement le prédisposera ou non à être méfiant vis-à-vis des humains. Par ailleurs, il n’est pas impossible qu’un petit félin se perde et devienne légèrement sauvage ou craintif, mais reconnaisse ses maîtres plusieurs années après. Les cas varient selon les chats et leur personnalité. C’est aussi très important de veiller à l’identification de son animal afin de mettre toutes les chances de son côté pour le retrouver si jamais il s’égare un jour.