in

Votre chat n’aime pas partager ? Voici quoi faire

Crédits : iStock / anastas_

Vous êtes l’heureux propriétaire de plusieurs chats, mais l’un d’entre eux semble avoir plus de mal que les autres à s’adapter à la vie en collectivité. Bagarres, tentatives d’intimidation, appropriation des ressources… Il a le don de terroriser vos autres pensionnaires. Et pourtant, avec vous il n’est qu’amour et douceur. Est-il jaloux des autres chats ? Ou a-t-il seulement peur de manquer ? 

Pourquoi mon chat n’aime-t-il pas partager ? 

Par nature, les chats ne sont pas très partageurs. En effet, ce sont des animaux plutôt solitaires qui ont pour habitude de lutter seuls pour leur survie. Il arrive bien évidemment que des groupes de chats se forment dans la nature, mais ils coopèrent rarement pour la chasse ou pour l’éducation des chatons. En cela, on peut dire que le chat est une espèce solitaire.

De fait, il est plutôt logique qu’un chat ait du mal à partager les ressources vitales avec d’autres animaux. Cela explique pourquoi votre petite terreur cherche à s’approprier les meilleurs endroits où faire la sieste, les jouets, la nourriture, la litière ou encore votre attention.

Par ailleurs, certains chats ont encore plus de difficultés à cohabiter avec d’autres félins. Il s’agit bien souvent de chats qui ont vécu dans la rue et qui ont connu la famine. Les chats issus de refuges peuvent également être moins à l’aise avec la notion de partage de territoire et de ressources.

chats bagarre agressifs
Crédits : iStock / chendongshan

Dans tous les cas, tous les moyens sont bons pour faire fuir celui ou ceux que votre chat considère comme des ennemis. Il siffle, griffe, bloque l’accès aux ressources, urine un peu partout pour marquer son territoire… Bref, que du bonheur !

Comment favoriser une bonne cohabitation ? 

Rassurez-vous, il existe des moyens tout simples pour cesser de vivre un enfer au quotidien. Car, qu’on se le dise, cette situation n’est agréable pour personne, ni pour vous, ni pour les autres chats du foyer et ni même pour votre petit monstre. Et pour cause, il vit lui aussi dans un stress permanent.

1. Chacun ses gamelles et sa litière

Premièrement, offrez un bol de nourriture, un bol d’eau et un bac à litière à chacun de vos chats. De cette façon, votre chat ne sentira pas l’angoisse monter à chaque fois que l’un de ses colocataires s’approchera de ce qu’il considère comme ses ressources. Chacun aura ses propres gamelles et sa propre litière, ce qui facilitera naturellement les choses entre eux.

2. Des bacs à litière avec échappatoire

Deuxièmement, optez pour des bacs à litière ouverts (exit les maisons de toilette à la mode). Ainsi, votre chat ne pourra plus piéger vos autres félins dans le bac en se positionnant devant la sortie pour leur bloquer l’accès.

3. Des accessoires pour tous

Troisièmement, investissez dans des paniers douillets, des griffoirs et des arbres à chat afin d’en offrir au moins un à chacun de vos chats. Encore une fois, pas de jaloux ! L’objectif est ici de délimiter vous-même le territoire de chaque félin afin d’éviter les disputes.

4. Passer du temps seul avec chacun 

Quatrièmement, pensez à maintenir un lien unique avec chacun de vos chats. Pour ce faire, veillez à passer du temps seuls avec eux afin de leur faire sentir que chacun occupe une place spéciale dans votre coeur.

5. Récompenser la tolérance

Enfin, veillez à toujours féliciter vos chats à l’aide de caresses ou de friandises lorsqu’ils arrivent à se tenir côte à côte tout en restant calmes. Il est indispensable de leur faire comprendre qu’à défaut de s’apprécier, ils peuvent simplement se tolérer.