in

5 dangers de l’automne que tout propriétaire de chat doit connaître

Crédits : iStock

Les températures baissent, les feuilles se teintent d’une jolie couleur rousse et tombent, les jours raccourcissent : l’automne est bel et bien là. Mais l’arrivée de cette nouvelle saison signifie également l’arrivée de nouveaux dangers pour votre chat. Apprenez à les reconnaître afin de mieux protéger votre matou. 

1. L’arthrose

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chat déjà âgé, vous remarquerez peut-être que l’arrivée de l’automne semble lui causer de nombreuses douleurs articulaires. En effet, l’arthrose se fait sentir chez le chat, comme chez l’humain, dès que le temps devient plus humide.

Les conséquences sont alors bien visibles : le chat a tendance à moins se déplacer et à dormir plus longtemps. La seule solution ? Garder votre matou bien au chaud (et au sec) à la maison !

chat gris british shorthair
Crédits : iStock

2. La teigne

En automne, le risque que votre chat déclare la teigne est particulièrement grand. En effet, ce champignon qui provoque une mycose de la peau s’attrape en été mais se réveille durant cette saison. Le symptôme principal qui doit vous alerter est la présence sur la peau de votre chat de zones sans poils et de forme ronde. Le dos et la tête sont les parties du corps les plus souvent atteintes. Dans ce cas, une visite chez le vétérinaire s’impose, ainsi qu’un grand nettoyage à la maison.

Et attention, la teigne peut se transmettre à l’Homme !

chat genoux câlin
Crédits : iStock

3. Les tiques

Avec l’arrivée de l’automne, et donc du froid, vous pensiez en avoir fini avec ces affreuses tiques ? Détrompez-vous, les tiques sont de petites bêtes très résistantes. Et pour cause, elles se développent particulièrement bien lorsqu’il fait moins de 20°C. Elles peuvent même survivre à une température de 0°C, c’est pour dire…

Ainsi, même en automne il est indispensable de continuer à traiter votre chat chaque mois contre les puces et les tiques. Si vous trouvez une tique accrochée à sa peau, pensez à la retirer immédiatement.

pince à tique
Crédits : iStock

4. La mue

L’automne est la saison de la mue chez le chat. Son poil d’été fait place à son poil d’hiver, plus épais et plus à même de le protéger contre le froid. Seul petit problème : le chat avale plus de poils morts que d’habitude lorsqu’il fait sa toilette. Cela favorise la formation de boules de poils dans son estomac.

Afin d’éviter de nombreux vomissements, voire des occlusions intestinales, vous pouvez limiter les boules de poils chez votre chat en le brossant tous les jours.

chat brosse poils
Crédits : iStock

5. Le coup de blues

Comme nous, les chats peuvent être victimes de petits coups de déprime dès que l’hiver approche. Et pour cause, le chat est un animal qui a un grand besoin de luminosité. Moins il est exposé à la lumière, moins il est heureux.

S’il est déprimé, votre chat aura tendance à manquer d’énergie, à manger moins et à s’isoler. Dans ce cas, ne tardez pas à réagir ! Consacrez-lui au minimum 1h chaque jour pour jouer avec lui, lui faire des câlins ou encore lui apprendre de nouvelles choses. Bref, redonnez-lui goût à la vie !

chat couché triste
Crédits : iStock

Vous aimerez aussi :

10 dangers qui menacent votre chat à l’intérieur

10 dangers qui menacent votre chat à l’extérieur

8 précautions à prendre avant de laisser sortir votre chat sur le balcon