in

5 signes qui montrent que votre chat a besoin de compagnie

Crédits: iStock / Nils Jacobi

Il n’est pas rare de considérer l’adoption d’un deuxième chat afin d’éviter que notre matou ne s’ennuie trop à la maison. Si cette décision est sérieusement remise en question face au caractère belliqueux de certains avec leurs congénères, il s’avère que les signes ne sont pas toujours aussi clairs. Mais ils existent. Comment donc savoir si votre chat est en demande de contact social avec ses semblables ? 

1. C’est un vrai pot de colle

Il miaule sans cesse, ne vous laisse même pas aller aux toilettes seul·e, vous suit comme votre ombre… Pas besoin de tergiverser bien longtemps : votre chat est dépendant de vous. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il n’a pas assez de quoi s’occuper seul… Que vous choisissiez d’adopter un nouveau chat ou pas pour l’accompagner au quotidien, il convient de tout faire pour éviter d’en arriver à l’anxiété de séparation.

2. Il mange trop ou pas assez

Comme les humains, certains chats peuvent avoir tendance à compenser un certain ennui grâce à la nourriture. S’alimenter devient une occupation comme une autre pour passer le temps et tromper l’ennui. Outre les risques pour la santé – l’obésité est la maladie la plus répandue chez les chats -, c’est aussi le moral qui peut être affecté sur le long terme. Votre chat a besoin de stimulation pour ne plus se venger sur la nourriture.

3. Son sommeil est perturbé

Si vous observez un changement dans les habitudes de sommeil de votre matou, mieux vaut y prêter attention. Une fois tous les risques de maladies écartés, il peut en effet s’agir d’un simple manque d’activités qui rend le chat léthargique et peu motivé pour bouger. La solitude peut en effet le pousser à rester dans son panier.

chat roux couché dort
Crédits : Alexey Komarov/Wikimedia Commons

4. Il est très (voire trop) calme 

Chez un chat, le manque d’entrain et de motivation trahit clairement un manque d’interaction. Et avant que cela ne s’aggrave et ne se transforme en anxiété ou en dépression, il convient de réagir. Déjà pour le stimuler en prenant le temps de jouer avec lui, et pourquoi pas en choisissant d’apporter une nouvelle présence à la maison ?

5. Il détruit tout 

Au contraire, un chat qui s’ennuie peut également avoir des accès d’hyperactivité, durant lesquels il se défoule sur tout ce qui lui passe sous les griffes : canapé, tapisserie, tapis, etc. Si votre logement devient un grattoir et un défouloir géant, c’est sûrement parce que votre chat est en manque de stimulation. Et si cela intervient alors qu’il dispose de nombreux jouets et que vous prenez le temps de jouer avec lui, c’est peut-être qu’il est temps de songer à adopter une autre boule de poils.

Rappel

Dans tous les cas, il ne faut jamais oublier que l’adoption d’un animal – quel qu’il soit – doit être le fruit d’une réflexion responsable et éclairée. À plus forte raison lorsque vous en possédez déjà un. Les animaux ne peuvent en effet pas toujours s’entendre entre eux, et il faudra dans tous les cas tenter d’apaiser la situation et faire en fonction de leurs caractères respectifs, l’abandon n’étant JAMAIS une solution envisageable.

D’autre part, et si vous faites le choix d’adopter un nouveau chat, la présentation entre deux félins ne se fait pas au petit bonheur la chance. Il faut en effet suivre des étapes bien précises pour permettre aux deux animaux de s’apprivoiser au mieux et de s’habituer l’un à l’autre tout en douceur.