in

Chat : comment choisir une litière qui ne colle pas aux pattes ?

Crédits : Galina Sandalova / iStock

C’est LE problème que connaît tout propriétaire de chat : passer son temps à nettoyer les grains de litière disséminés dans toute la maison. Eh oui, étant donné que nos amis félins ont des poils aux pattes, leur passage à la litière se solde généralement par de petits graviers collés à leurs pattes. Avec de la chance, ils réussissent à s’en débarrasser en sortant de leur bac, mais généralement on a plutôt tendance à les retrouver par terre, dans le lit, dans le canapé…

Bref, non seulement ce n’est pas très agréable de marcher ou de s’asseoir dessus mais en plus ce n’est pas franchement hygiénique ! Alors, pour éviter ce léger désagrément, autant opter pour une litière qui ne colle pas aux pattes. Pour bien la choisir, voici 3 critères à prendre en compte !

1. Un matériau naturel

Les litières naturelles possèdent de nombreux avantages en comparaison avec les litières synthétiques. En effet, non seulement elles sont biodégradables, mais en plus elles sont également très absorbantes, elles ne dégagent pas de poussière et surtout elles collent moins aux pattes.

Ainsi, pour éviter les grains de litière dans la maison, privilégiez une litière écologique composée de matériaux naturels, comme les litières à base de coquilles de noix, de granulés de bois ou de granulés de maïs. Et dites adieu aux litières à base d’argile ou de silice !

2. De gros grains de litière

Cela semble évident, plus les grains de litière sont gros, moins ils sont susceptibles de s’accrocher aux pattes de votre chat. En effet, conséquence de la gravité, les grains plus lourds tombent plus facilement des pattes que les grains légers.

litière écologique
Crédits : Stas_V / iStock

Sans compter que, même s’ils venaient à lui coller aux pattes, votre félin s’en apercevrait immédiatement et chercherait alors à s’en débarrasser en sortant de son bac. En effet, les gros grains de litière ne peuvent pas passer inaperçus et votre chat n’apprécierait certainement pas de devoir se déplacer avec des éléments aussi gênants sur ses pattes ou son arrière-train !

3. Une litière non agglomérante

Le fait que la litière soit non agglomérante est également un critère important à prendre en compte lors du choix. En effet, les litières agglomérantes ont la particularité de former des amas durs au contact des excréments. Les grains de ce type de litière sont donc conçus pour se coller les uns aux autres, ce qui augmente naturellement leur adhérence à tout type de surface, y compris aux pattes de votre chat.

De fait, même si les litières agglomérantes facilitent le ramassage des zones souillées lors du nettoyage quotidien de la litière, elles risquent toutefois de s’éparpiller en petits morceaux et donc de coller aux pattes de votre chat. Par conséquent, mieux vaut opter pour une litière non agglomérante ou avec des propriétés agglomérantes moindres.

Bon à savoir : en plus de choisir une litière qui respecte ces trois critères, n’hésitez pas à installer un tapis de litière à la sortie du bac à litière de votre chat. Cela permettra de piéger efficacement les grains de litière égarés, les empêchant ainsi de se répandre dans le reste de la maison.