in

Chaton non sevré : 6 conseils pour bien le nourrir

Crédits : iStock
Chaton non sevré : 6 conseils pour bien le nourrir
noté 5 - 7 votes

D’ordinaire, un chaton se nourrit exclusivement du lait produit par sa mère jusqu’à 2 mois, âge où il est supposé avoir terminé son processus de sevrage. Si vous avez trouvé un chaton abandonné non sevré ou que sa mère a des difficultés à l’allaiter, il est indispensable que vous sachiez comment le nourrir afin de lui offrir une chance de survivre. 

1. Achetez du lait maternisé pour chaton

La première chose à faire est d’acheter chez un vétérinaire du lait maternisé pour chaton exclusivement. En effet, il ne faut surtout pas nourrir un chaton non sevré avec du lait de vache, de chèvre ou de tout autre animal, cela lui serait fatal ! Seul le lait maternisé pour chaton (qui doit toujours être réchauffé à une température d’environ 38,5°C) peut lui apporter tous les nutriments dont il a besoin.

2. Stérilisez les biberons

En fonction de l’âge de votre chaton, vous devrez lui donner le biberon plusieurs fois dans la journée, voire même dans la nuit jusqu’à ses 3 semaines, moment où il apprend à laper. Pour cela, pensez à bien le stériliser/le nettoyer avant chaque tétée afin d’éviter toute infection. En effet, les chatons sont des êtres particulièrement fragiles.

3. Respectez bien les doses

La quantité de lait que vous devez donner à votre chaton, en fonction de son âge, est indiquée sur la boîte de lait maternisé. Veillez donc à bien respecter les doses. Et pas besoin de le forcer, lorsque le chaton est repu il arrête de téter de lui-même. Pour information, un chaton pèse entre 85 grammes et 120 grammes à la naissance. Il est ensuite supposé prendre 5 grammes à 10 grammes par jour.

chatons dorment panier couchés
Crédits : iStock

4. Adoptez la bonne position de tétée

À l’inverse des bébés humains, les chatons ne tètent pas couchés sur le dos. Au contraire, ils doivent plutôt être posés sur le ventre, les quatre pattes sur le sol, à l’instar de la position qu’ils adoptent naturellement pour téter leur mère.

5. Ne lui donnez pas d’eau

Avant la 5e semaine de vie de votre chaton, ne lui laissez pas de gamelle d’eau à disposition. En effet, le lait suffit pour l’hydrater. De plus, il pourrait se rouler dans l’eau et se refroidir rapidement. Rappelez-vous qu’un chaton n’est pas autonome pour se réchauffer tout seul avant environ 1 mois.

6. Insérez les croquettes progressivement

C’est aussi à partir de la 5e semaine que le chaton peut commencer à manger de la nourriture solide, en plus de son lait maternisé. Ainsi, rajoutez petit à petit des croquettes dans son lait jusqu’à ses 2 mois, âge où le processus de sevrage doit être terminé et où le chaton n’a plus besoin de lait pour vivre.

Source

Vous aimerez aussi : 

Adoption d’un chaton : comment préparer son arrivée ?

Adoption d’un chaton : que faire à son arrivée ?

5 raisons qui expliquent pourquoi certaines chattes mangent leurs chatons