in

Chats : 6 habitudes alimentaires à changer dès maintenant !

Crédits : iStock / Corey O'Hara

Lorsque l’on vit avec un chat, une routine s’installe, notamment au niveau de l’alimentation. Et pourtant, de nombreux gestes que les propriétaires de chats effectuent au quotidien ne sont en fait pas, mais alors pas du tout recommandés pour le bien-être et la santé de leur boule de poils. Voici lesquels !

1. Ne jamais changer d’alimentation

C’est une erreur que nous sommes nombreux à faire : toujours donner à manger la même chose à son chat. Après tout, si cela lui convient, qu’il ne rechigne pas à manger et qu’il semble en bonne santé, il n’y a aucune raison de changer son alimentation.

D’autant plus que nos amis félins sont connus pour être quelque peu exigeants en matière de nourriture. Ainsi, si l’on venait à acheter de nouvelles croquettes ou une nouvelle pâtée et qu’ils refusaient d’y toucher, ce serait de l’argent jeté par les fenêtres !

Mais en réalité, il est vivement conseillé d’encourager la variété dans l’alimentation d’un chat. L’objectif ? Augmenter la tolérance gastro-intestinale, ou plus simplement renforcer la flore intestinale. En bref, limiter, à terme, les troubles digestifs, mais aussi éviter la monotonie. Cette dernière peut en effet finir par pousser un chat à bouder son régime alimentaire.

À l’état sauvage, les chats ne se limitent pas à un seul aliment. Il paraît donc naturel de proposer aux chats domestiques des aliments au goût, à la texture et à l’odeur différents. Mais attention, au départ il est nécessaire d’introduire progressivement de nouveaux aliments ! Et si possible démarrer cette diversification alimentaire lorsqu’ils sont chatons…

2. Donner les repas dans une gamelle

Nombreux sont les chats qui mangent dans une gamelle. Cela semble être un geste complètement anodin. Et pourtant, donner à manger à son chat dans une gamelle est tout ce qu’il y a de plus ennuyeux pour lui. Alors certes l’animal va certainement manger sans se plaindre, mais en réalité cette habitude va à l’encontre de sa nature.

En effet, les chats sont avant tout des chasseurs. Dans la nature, ils passaient une grande partie de leur temps d’éveil à chasser leurs proies. C’était d’ailleurs leur principale activité. Aujourd’hui les chats domestiquent comblent ce manque par les temps de jeux avec les humains, mais ce n’est pas suffisant.

chat balle
Crédits : nensuria / iStock

Ainsi, si vous voulez offrir à votre chat une expérience d’alimentation plus naturelle, utilisez des jouets qui encouragent la recherche de nourriture, comme le Pipolino par exemple. De cette façon, votre félin sera stimulé, autant physiquement que mentalement, et sera donc forcément plus heureux !

3. Donner à manger dans une pièce animée

Les chats sont des prédateurs solitaires. Cela signifie qu’ils n’ont pas pour habitude de manger leurs proies durement chassées dans des lieux bruyants ou entourés d’autres chats. Cela peut en fait être une source de stress pour eux, les poussant soit à refuser de manger, soit à se dépêcher d’engloutir leur ration.

Pour éviter tout stress au moment des repas de votre chat, installez-le dans une pièce au calme, sans bruit perturbateur (comme un lave-vaisselle allumé par exemple). Et surtout, veillez à ce qu’il soit seul, c’est-à-dire qu’il ne soit pas avec d’autres animaux ni même avec des enfants.

Bon à savoir : si votre chat a pour habitude de sortir ses aliments de sa gamelle puis de les manger plus loin, c’est parfois le signe qu’il a besoin de plus d’intimité.

4. Donner une boîte tout juste sortie du frigo

Certains chats ne seront pas dérangés plus que ça par le fait de manger froid. Mais en règle générale nos amis félins préfèrent les aliments à température ambiante. Ou légèrement réchauffés au micro-ondes (attention au risque de brûlures dans ce cas !).

Encore une fois, cette préférence leur vient de leurs ancêtres sauvages qui, lorsqu’ils chassaient, dégustaient leurs proies encore chaudes.

5. Donner les repas à côté de la gamelle d’eau et/ou de la litière

Dans la nature, les chats ne mangent jamais à côté de leur point d’eau. Et encore moins de là où ils font leurs besoins. Ils auraient bien trop peur de contaminer leur nourriture ou, à l’inverse, leur source d’eau.

chat gamelles
Crédits : LightFieldStudios/iStock

De la même façon, les chats domestiques n’apprécient pas de se nourrir à proximité de leur gamelle d’eau (ou de leur fontaine à eau) et de leur litière. Veillez donc à bien séparer chaque lieu.

Si vous habitez dans un petit appartement, cela peut s’avérer quelque peu difficile. Mais croyez-nous, c’est important pour votre chat d’éloigner chaque élément l’un de l’autre, même si ce n’est que de quelques mètres.

6. Donner des aliments sucrés pour lui faire plaisir

Tout d’abord, le chat est un carnivore strict, ce qui signifie qu’il est uniquement conçu pour manger de la viande, et rien d’autre. Alors certes, il est possible de lui donner occasionnellement des fruits et légumes en petite quantité – comme friandises par exemple – mais ce n’est pas indispensable.

En ce qui concerne les aliments sucrés (gâteaux, mousses au chocolat, etc.), certains d’entre nous ont tendance à les considérer comme des petites gâteries pour leur boule de poils. Une façon de les récompenser après le repas par exemple. Mais en réalité, cette habitude est complètement… inutile.

En effet, hormis le fait que le sucre est très mauvais pour la santé des chats, il est bon de savoir que ces derniers ne sont pas, mais alors pas du tout sensibles au goût sucré. Leurs papilles gustatives ne sont pas faites pour sentir cette saveur, contrairement au salé, à l’amer ou à l’acide.