in

Cohabitation chien-chat : les erreurs à ne surtout pas faire !

Crédits : chendongshan / iStock

Vous avez prévu d’adopter un nouvel animal mais vous ne savez pas si votre boule de poils actuelle pourra supporter la cohabitation avec un chien ou un chat ? En réalité, si vous faites les choses bien dès le départ, il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal. On vous explique ce qu’il ne faut surtout pas faire !

1. Prendre un animal trop différent

Si votre chien ou votre chat est d’ores et déjà âgé et qu’il a une personnalité plutôt calme, il est recommandé d’opter pour un animal qui lui ressemble. En effet, la cohabitation sera beaucoup plus aisée entre un vieux chien et un vieux chat plutôt qu’entre un vieux chien et un chaton.

La raison ? Le chaton pourrait se montrer trop envahissant et trop demandeur d’interactions, ce qui aurait pour effet de fatiguer, voire d’énerver votre chien. Idem si c’est votre chat qui est âgé et que vous souhaitez adopter un chiot.

En revanche, deux jeunes animaux très joueurs auront plus de chances de s’entendre. D’autant que, lorsqu’ils sont élevés ensemble dès la petite enfance, les chiens et les chats nouent plus facilement des liens.

2. Ne pas tester la compatibilité au préalable

Si vous avez un chien qui ne supporte par les chats ou, à l’inverse, un chat qui ne supporte pas les chiens, la cohabitation risque effectivement de s’avérer difficile. De fait, avant d’adopter un animal d’une autre espèce, mieux vaut habituer son chien ou son chat à côtoyer différents animaux, et ce dès son plus jeune âge. À noter que vous trouverez plus de détails sur Toutoupourlechien.com. Mais retenez une chose : l’important est que votre animal soit le plus possible au contact des autres animaux lors de ses trois premiers mois de vie.

chien chat
Crédits : iStock

Si votre animal n’est plus tout jeune et que vous ne l’avez jamais vu interagir avec un chien ou un chat, n’hésitez pas à faire le test. Pour ce faire, rendez-vous dans le refuge pour animaux le plus proche de chez vous et confrontez votre animal avec un chien ou un chat. Si les deux animaux s’ignorent ou même jouent ensemble, n’hésitez pas à demander au refuge s’ils n’auraient pas un animal à vous proposer. De cette façon, vous pourrez immédiatement tester la compatibilité de votre boule de poils avec son futur compagnon (et en plus vous ferez une bonne action !).

En revanche, si votre animal se montre agressif, la cohabitation avec un chien ou un chat risque d’être compromise…

3. Tout mettre en commun

Si vous voulez que votre chien et votre chat s’entendent bien, il est indispensable de séparer leurs territoires. En effet, chacun doit avoir son propre espace, c’est-à-dire ses propres jouets, son propre couchage, ses propres gamelles…

Et pour cause, la notion de partage n’est pas ancrée chez les chiens et les chats qui, il n’y a pas si longtemps, devaient se battre pour survivre dans la nature. Le chat, surtout, est un animal particulièrement territorial. C’est d’ailleurs le fait d’avoir un territoire bien à lui qui lui permet de se sentir épanoui et en sécurité.

Ainsi, pour plus de tranquillité, n’hésitez pas à placer les gamelles d’eau et de nourriture de votre chat en hauteur, hors de portée de votre chien.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :