in

Êtes-vous devenu l’esclave de votre chat ?

Crédits : vladans / iStock

Depuis quelque temps, vous avez la nette impression que votre chat a pris le dessus sur vous. Et si ce n’était pas qu’une impression ? Si, consciemment ou pas, votre félin était devenu un véritable tyran ? On le vérifie tout de suite !

Pour rappel, à Ma vie de chat, nous sommes parfaitement conscients que les chats contrôlent nos vies, et nous n’avons aucun problème avec ça 😉

1. Votre chat mange mieux que vous

Que votre budget soit serré ou non à la fin du mois, vous préférez vous sacrifier pour offrir à votre chat les boîtes qu’il affectionne tant. Et autant le dire tout de suite, il ne s’agit pas des premiers prix.

Mais peu importe, tant que votre chat heureux et qu’il mange ce qu’il y a de meilleur. Après tout, si vous mangez des pâtes et des pommes de terre pendant quelques jours, ça ne va pas vous tuer…

2. Vous ne bougez pas tant que votre chat dort sur vous

Si votre chat s’est confortablement installé sur vos genoux, sur vos épaules voire même sur votre ordinateur pour piquer un petit somme, il est absolument hors de question pour vous de le déranger. Vous veillez d’abord à baisser le son de la télévision afin de ne pas le réveiller, et si par malheur le téléphone sonne vous ne bougez pas pour autant.

En effet, tant que ce n’est pas votre boule de poils qui décide de partir d’elle-même, vous pouvez rester ainsi sans bouger pendant des heures. Et tant pis pour les crampes !

3. Dès que votre chat miaule, vous vous précipitez vers lui

Votre chat l’a bien compris, pour obtenir ce qu’il désire, il lui suffit de vous regarder droit dans les yeux tout en émettant un léger miaulement. En entendant ce dernier, vous cessez alors immédiatement ce que vous êtes en train de faire pour lui donner ce qu’il demande.

chat caresse
Crédits : undefined undefined / iStock

Ainsi, alors que vous êtes au beau milieu d’un film ou en pleine préparation du repas, vous vous précipitez pour lui donner à manger, le brosser, le prendre dans vos bras ou encore le laisser sortir. Bref, vous accédez séance tenante à la moindre de ses requêtes afin de ne surtout pas le faire attendre !

4. Dans le lit, votre chat est mieux installé que vous

Lorsque vient le moment de se coucher, vous avez pour habitude de vous glisser délicatement dans votre lit tout en faisant bien attention à ne pas déranger votre chat, d’ores et déjà confortablement installé. En effet, il ne faudrait pas le bousculer dans son sommeil !

Et si votre chat a décidé de passer sa nuit sur votre oreiller ou au beau milieu du lit, vous savez ce qu’il vous reste à faire : tenter de trouver une petite place qui n’empiètera pas sur son espace. Quitte à dormir dans une position quelque peu inconfortable…

5. Votre chat a beaucoup (trop) de jouets

À chaque fois que vous vous rendez dans un supermarché, chez le vétérinaire ou dans une animalerie, vous ne pouvez pas vous empêcher d’acheter un jouet pour votre félin adoré.

Le pire, c’est que, la plupart du temps, il ne montre aucun intérêt pour ces nouveaux joujoux. En revanche, lorsque vous recevez un colis et que vous laissez traîner la boîte en carton, il y a de fortes chances pour qu’il s’amuse comme un petit fou. Comme quoi, ça ne sert à rien de vous ruiner…

6. Vous pardonnez tout à votre chat

Votre chat vous réveille toutes les nuits à la même heure ? Ce n’est pas grave, le pauvre chéri a probablement faim… Il vous griffe lors d’un câlin ? Il ne l’a sûrement pas fait exprès… Il fait pipi sur le lit ? Il n’a pas pu se retenir… Il ramène des animaux morts ? Ce sont des cadeaux que vous ne pouvez pas refuser… Il colle ses fesses contre votre visage ? Il s’agit sûrement d’un message destiné à vous faire comprendre qu’il vous aime… Vous avez fait des kilomètres pour lui acheter sa nourriture préférée mais il a décidé qu’il ne l’aimait plus ? Il a peut-être des problèmes de santé…

Quoi que fasse votre chat, vous lui trouvez toujours de bonnes excuses. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous l’aimez plus que tout et qu’il apparaît à vos yeux comme une petite créature innocente.

chat câlin
Crédits : iStock

7. Vous partagez votre nourriture avec votre chat

Vous savez pertinemment que ce n’est pas bien, mais vous ne pouvez pas vous en empêcher. Dès que votre chat vient vous réclamer un peu du jambon ou du yaourt que vous êtes en train de manger, vous êtes obligé de céder.

Peut-être allez-vous même encore plus loin en l’autorisant à monter sur la table et à assister en direct à vos repas, voire même à manger dans votre assiette…

8. À Noël, vous passez votre temps à ramasser les bêtises de votre chat

Lorsqu’arrive la période des fêtes, vous achetez toujours un joli sapin de Noël. Le problème, c’est que ce joli sapin devient alors le souffre-douleur de votre chat durant tout le temps de son séjour chez vous.

En effet, votre félin prend un malin plaisir à grimper dessus et à faire tomber toutes les décorations qui s’y trouvent ainsi que les aiguilles. Résultat : vous passez vos journées à ramasser derrière lui les dégâts occasionnés par sa nouvelle lubie, notamment les boules cassées et les guirlandes déchiquetées.

9. Vous culpabilisez à l’idée de le laisser seul

Si, lorsque vous vous absentez de la maison pour vous rendre au travail ou chez des amis, vous passez beaucoup de temps à penser à votre chat et au fait de l’avoir laissé seul. Pire, vous ne pensez qu’à une chose : rentrer au plus vite pour le retrouver. C’est le signe ultime qui montre que vous lui êtes totalement dévoué.

Alors certes, votre chat apprécie votre compagnie, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il ne peut pas rester seul quelques heures. Rassurez-vous, il aura probablement passé tout son temps à dormir et se sera à peine rendu compte de votre absence !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :