in

Laisser sortir son chat : comment éviter qu’il ne s’éloigne trop ?

Crédits : Wirawan Sosuwansaman / iStock

Que vous disposiez d’une maison avec jardin ou que vous viviez en appartement, il est tout à fait possible de laisser sortir votre chat. Mais, dans ce cas, mieux vaut l’habituer à ne pas s’éloigner de votre domicile, sous peine de vivre des heures, voire des jours d’angoisse. Voici comment faire !

Bon à savoir : laisser sortir son chat, c’est avant tout lui faire plaisir, certes, mais c’est aussi prendre le risque qu’il lui arrive quelque chose (accident de la route, chute, intoxication, perte de repères…). Il est donc indispensable d’être conscient du danger avant de prendre une telle décision !

1. Première étape : l’habituer à l’intérieur

Si vous venez de déménager ou que vous venez d’adopter votre chat, il est primordial de l’habituer, dans un premier temps, à l’intérieur de votre domicile. En effet, avant de partir explorer les environs, il doit avant tout se familiariser avec son nouveau foyer. Et pour cause, s’il considère votre intérieur comme son “chez-lui”, il aura plus de facilités à y revenir.

L’intérieur de votre foyer doit donc devenir la zone centrale de son territoire, c’est-à-dire là où votre félin dort, joue et se nourrit. Pour ce faire, laissez-le s’approprier les lieux en se frottant contre les murs et les meubles de la maison. C’est sa façon à lui de marquer son territoire. En effet, il répand ainsi son odeur un peu partout, ce qui lui permet de se sentir en sécurité.

2. Deuxième étape : le laisser sortir… sous surveillance

Après environ un mois à découvrir son nouveau foyer, votre chat est fin prêt pour étendre son territoire et sortir à l’extérieur. Dans un premier temps, ouvrez-lui la porte (ou la fenêtre) et laissez-le s’aventurer dehors de lui-même, sans le forcer.

Restez à proximité afin de le surveiller et, surtout, laissez toujours la porte ouverte afin de lui laisser la possibilité de rentrer lorsqu’il en aura envie ou s’il prend peur. En revanche, s’il commence à trop s’éloigner à votre goût, rappelez-le doucement. S’il revient vers vous, n’hésitez pas à lui offrir une petite friandise.

chaton dehors
Crédits : Wirawan Sosuwansaman / iStock

À noter que, pour plus de sécurité, vous pouvez également lui faire découvrir l’extérieur de la maison avec un harnais et une laisse.

3. Troisième étape : l’habituer à revenir

Une fois que votre chat aura pris goût à la liberté, il voudra peut-être s’aventurer un peu plus loin que les limites que vous lui avez jusque-là imposées. Dans ce cas, laissez-le faire, mais rappelez-le au bout de 5 minutes lors de sa première “grande” sortie. Puis, la deuxième fois, rappelez-le au bout de 10 minutes, et ainsi de suite. Augmentez ainsi peu à peu ses temps de sortie.

L’objectif est de l’appeler régulièrement (avec toujours une friandise à la clé, bien entendu) pour qu’il conserve l’habitude, par la suite, de revenir immédiatement. Et surtout, pour qu’il ne s’éloigne jamais trop. Même si, contrairement à ce que l’on pourrait croire, nos amis félins ne s’éloignent que rarement des abords de leur domicile.

Toutefois attention, si votre chat ne répond pas à vos appels et ne revient pas, ne le grondez pas lorsqu’il rentrera. En effet, cela aura simplement pour effet de le dissuader encore plus de vous obéir la prochaine fois. En revanche, ne le récompensez pas non plus, simplement ignorez-le.

Les précautions à prendre avant de laisser sortir votre chat

Avant de laisser sortir votre chat, vous devez absolument prendre plusieurs précautions :

  • Le faire identifier au moyen d’une puce électronique. De cette façon, si votre boule de poils venait à fuguer ou à se perdre, vous pourrez être rapidement contacté si elle venait à être retrouvée.
  • Avoir ses vaccins à jour. En effet, durant ses promenades, il pourrait entrer en contact avec des chats ou des animaux malades.
  • Le traiter contre les puces et les tiques.
  • Le vermifuger. Pour rappel, votre chat doit être vermifugé 4 fois par an.
  • Le faire stériliser. Il y a suffisamment de chats sur Terre, notamment des chats abandonnés, pas besoin d’en rajouter !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :