in

10 erreurs à ne pas commettre avec votre chat

Crédits : Erica Leong/Unsplash

Difficiles à satisfaire, les chats sont des animaux particulièrement rancuniers. Certains comportements sont à adopter ou à bannir si vous voulez que votre (futur) matou vous garde dans son coeur tout au long de ses 7 ou 9 vies !

1. Le frapper

Le chat est intelligent et ne supporte pas la violence. Votre boule de poils fait des bêtises ? La fameuse fessée ou une petite tape sur la tête n’est pas la solution, au contraire. Contentez-vous de le gronder sévèrement, voire de le punir. Pour cela vous pouvez l’enfermer quelques minutes dans une pièce de la maison où il n’a pas l’habitude d’aller.

2. Ne pas jouer avec lui

Bien que le chat soit un animal qui apprécie son indépendance, il a besoin du contact avec ses maîtres, notamment de jouer avec eux. A cause de son instinct de chasseur très développé, il s’ennuie vite et a besoin d’être stimulé régulièrement. Un chat ne trouve pas toujours le moyen de jouer seul, c’est pourquoi vous devez consacrer au moins une vingtaine de minutes par jour à une partie de jeu endiablée avec votre matou.

chat joue jeu jouet
Crédits : iStock

3. L’éduquer comme un chien

Le chat et le chien sont deux espèces totalement différentes, il en va de même pour leur éducation. Un chat peut s’éduquer un minimum mais ne croyez pas qu’il s’assiéra ou vous donnera la patte pour vous faire plaisir. Pour nouer une relation la plus saine possible avec votre chat, vous devez respecter sa nature, son caractère et ne rien attendre de lui.

4. Lui donner du lait

Nous avons tous l’image d’un chat lapant avec plaisir un peu de lait en tête ! En réalité, la plupart des chats sont intolérants au lactose. Donner du lait (de vache, de brebis ou de chèvre) à son chat est donc fortement déconseillé, car il pourrait ne pas parvenir à le digérer et subir des troubles digestifs.

5. Mal le nourrir

Les chats sont de fins gourmets. Ils ont l’odorat et les papilles surdéveloppés. Si vous servez un aliment à votre chat qui ne lui plaît pas, vous pourrez le constater immédiatement. Bannissez donc les croquettes et pâtées bas de gamme et privilégiez la nourriture de qualité. Un chat bien nourri est un chat heureux ! Attention à ne pas trop le nourrir non plus… l’obésité est un véritable fléau pour l’espèce.

chaton mange gamelle
Crédits : iStock

6. Ne pas le brosser

Vous avez sûrement pu constater que votre chat est un pro de la coiffure. Il peut passer des heures à faire sa toilette et à se peigner les poils. Contrairement à ce que vous pouvez croire, votre chat ne se débrouille pas très bien tout seul. En se léchant, il retire les poils morts de son pelage et les avale, ce qui favorise la formation de boules de poils dans son estomac. Ces dernières peuvent être très dangereuses s’il n’arrive pas à les régurgiter. En brossant votre chat régulièrement (une à deux fois par semaine), vous pouvez limiter cela.

7. L’adopter trop tôt

A l’adoption, un chaton doit avoir été correctement sevré de sa mère. Pour ce sevrage comptez au moins deux mois, voire trois mois. Séparer un chaton trop tôt de sa mère augmente le risque que le chat développe des troubles du comportement (plus ou moins graves) lorsqu’il sera adulte.

8. Ne pas le vacciner

Certains propriétaires croient qu’il n’est pas nécessaire de vacciner un chat vivant dans un appartement, ce qui est faux. Les maladies peuvent également se transmettre par des insectes piqueurs, comme les moustiques, ou s’accrocher aux chaussures des humains. D’autres soins ne sont pas à négliger tels que le traitement contre les parasites et le vermifuge.

chat pipette vétérinaire
Crédits : iStock

9. Ne pas la stériliser ou ne pas le castrer

Procéder à la castration ou la stérilisation de votre boule de poils augmente considérablement son espérance de vie et réduit le risque de maladies comme le cancer. Un chat opéré a aussi moins de chances de fuguer pour partir à la recherche d’un partenaire sexuel.

10. Le laisser seul trop longtemps

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chats supportent la solitude mais ne l’apprécient pas pour autant. Au contraire, malgré ce qu’ils veulent laisser paraitre, ils ont besoin de contact humain au risque de vite se sentir déprimés. Ainsi, vous pouvez exceptionnellement laisser votre chat seul durant deux jours avec une litière propre, une montagne de croquettes et une fontaine à eau, mais pas plus. Et cette situation ne doit en aucun cas se répéter tous les week-ends.

Source

Vous aimerez aussi :

5 astuces pour calmer ou déstresser votre chat

10 aliments qu’il ne faut surtout pas donner à manger à votre chat

6 conseils pour rendre votre chat plus câlin