in

Mon chat attaque mes chevilles : 3 astuces pour qu’il arrête

Crédits : sjallenphotography/iStock

C’est un sentiment que de nombreux propriétaires de chats connaissent : avoir l’impression d’être une proie pour son propre chat. Et pour cause, il n’est pas rare que nos amis félins se cachent en embuscade dans un coin et attendent patiemment que l’on passe dans leur champ de vision pour se jeter violemment sur nos chevilles. Et le pire, c’est qu’ils ne s’arrêtent pas à une simple petite morsure. Non, ils s’y accrochent littéralement et nous lacèrent douloureusement la peau. Mais pourquoi font-ils ça ? Et comment les en empêcher ?

1. Immobilisez-le

Si votre chat a tendance à guetter vos chevilles avec envie, c’est peut-être tout simplement parce que sa mère ne lui a pas appris à contrôler ses morsures lorsqu’il était chaton. C’est souvent le cas chez les chatons sevrés trop tôt ou chez les chatons rejetés par leur mère.

Dans ce cas, vous devez absolument endosser le rôle de sa mère et lui enseigner l’auto-contrôle. Pour ce faire, dès qu’il commence à attaquer vos chevilles, dites “non” d’un ton ferme. Puis immobilisez-le, comme l’aurait fait sa mère, en plaçant votre main sur sa tête et en l’obligeant à se coucher sur le sol.

S’il cesse de vous attaquer après l’avoir réprimandé, félicitez-le en le caressant et en lui donnant une friandise. Sinon, répétez l’opération jusqu’à ce que ça fonctionne.

2. Ignorez-le

Une seconde méthode consiste à ignorer votre chat lorsqu’il s’enroule autour de vos chevilles. Avant qu’il ne se jette sur vous, si vous observez que votre chat a les pupilles dilatées et qu’il est prêt à bondir, cessez de bouger. En effet, le fait de vous voir vous mouvoir a le don d’exciter votre félin.

chat
Crédits : Selcuk1/iStock

Si votre boule de poils est déjà accrochée à vos chevilles, immobilisez-vous également. Ne criez pas, ne tentez pas de secouer votre jambe ni de pousser votre chat. En effet, cela montrerait que vous vous comportez comme une proie. 

S’il constate que vous ne bougez plus, vous ne présenterez plus aucun intérêt pour lui. Il sera donc bien obligé de lâcher prise. Ensuite, ignorez-le jusqu’à ce qu’il s’éloigne.

3. Jouez avec lui

Afin de faire disparaître ce comportement agaçant chez votre chat, vous devez absolument lui proposer une alternative. Car, lorsque votre chat se jette sur vous, c’est simplement parce que vous êtes la seule “chose” qui bouge dans son environnement. En effet, la chasse est une activité essentielle au bien-être de nos amis félins. Et pour cause, à l’état sauvage, ils passaient la plupart de leur temps à pourchasser des proies. Et ce n’était pas seulement pour manger, c’était aussi pour le plaisir !

Il est donc hors de question d’empêcher votre chat de chasser. Au contraire, il faut l’y encourager. Simplement, il faut lui proposer des proies plus intéressantes que vos chevilles. Pour ce faire, il est vivement recommandé de jouer avec votre chat au minimum 30 minutes par jour. Et, si possible, en deux fois (matin et soir par exemple).

Par ailleurs, déplacez-vous toujours avec un jouet afin de rediriger l’attention de votre chat sur ce dernier lorsqu’il s’apprête à s’amuser avec vos chevilles. Privilégiez les jouets de type canne à pêche afin d’imiter au mieux les mouvements des proies naturelles de votre chat. De plus, cela permet de mettre une distance entre votre peau et les dents et les griffes de votre chat.

De même, les jouets distributeurs de croquettes ou de friandises (puzzles, pipolino…) sont une bonne option pour stimuler l’instinct de chasse de votre matou. Dans tous les cas, veillez à ce que son environnement soit enrichissant pour lui, c’est-à-dire qu’il puisse se dépenser mais aussi se creuser la tête !

Source

Vous aimerez aussi : 

3 façons d’aménager votre intérieur pour rendre votre chat heureux

Comment occuper mon chat en mon absence : 10 idées ultra efficaces !

15 idées toutes simples pour jouer avec votre chat