in

Leucose féline : l’essentiel à savoir !

Crédits : James Sutton/Unsplash

Souvent confondue avec le Sida du chat, la leucose féline est une maladie grave due au virus leucémogène félin ou FeLV. Très contagieuse, elle n’est pas facilement repérable étant donné que certains chats ne présentent quasiment aucun symptôme. La vaccination est le seul moyen efficace pour protéger son félin de cette maladie presque à tous les coups mortelle. 

La leucose féline, qu’est-ce que c’est ?

La leucose féline est une maladie virale qui affecte le système immunitaire du chat et qui se transmet par contact direct entre deux chats. Une morsure, une griffure, une saillie ou une léchouille suffit pour qu’un chat soit contaminé, étant donné que la transmission se fait par l’intermédiaire de la salive, des urines ou du sang. De même, une chatte enceinte contaminée transmettra la maladie à ses chatons. Même si ses symptômes sont proches de ceux du Sida chez l’homme, la maladie ne se transmet pas à ce dernier ni à d’autres animaux. En effet, elle concerne uniquement les chats.

La période d’incubation de la leucose féline varie de une à plusieurs années. Mais certains chats resteront porteurs sains toute leur vie sans jamais déclarer la maladie. Toutefois, ils seront contagieux et pourront transmettre le virus. Enfin, la leucose étant une maladie quasiment incurable, un chat porteur du virus le reste jusqu’à la fin de sa vie.

Les symptômes de la leucose féline

Si vous observez un ou plusieurs des symptômes ci-dessous chez votre chat, consultez immédiatement un vétérinaire :

  • fièvre
  • augmentation des ganglions
  • abattement
  • amaigrissement
  • perte d’appétit
  • troubles digestifs
  • troubles respiratoires
  • muqueuses pâles
  • chat souvent malade (baisse des défenses immunitaires)
  • apparition de tumeurs
chat yeux bleus sacré de birmanie
Crédits : Mikhail Vasilyev/Unsplash

Les traitements contre la leucose féline

Malheureusement, il n’existe aucun traitement pour combattre la maladie et éliminer le virus. Seules des injections d’interféron (protéines qui stimulent les défenses immunitaires) permettent d’augmenter l’espérance de vie du chat. Mais une fois que le chat a déclaré la maladie, l’issue est presque toujours fatale. Cependant, il est possible d’améliorer le confort de vie de l’animal en lui prescrivant des traitements destinés à soulager la douleur ou à combattre les infections.

Afin d’éviter que votre chat ne contracte la leucose féline et ne voit sa vie s’arrêter plus tôt que prévu, le vaccin reste la meilleure solution. D’autant plus qu’il est 100% efficace !

Vous aimerez aussi :

Sida du chat (FIV) : définition, symptômes et traitements

Top 5 des virus les plus fréquents chez le chat

Coryza chez le chat : définition, symptômes et traitements