in

Coryza chez le chat : définition, symptômes et traitements

Crédits : iStock
Coryza chez le chat : définition, symptômes et traitements
noté 4.9 - 10 votes

Très courante chez le chat, cette maladie virale qui s’apparente à une grippe peut s’avérer mortelle si l’animal n’est pas pris en charge rapidement. Contagieuse, elle peut facilement contaminer d’autres chats par un simple contact, d’où l’importance d’apprendre à en repérer les premiers symptômes. 

Le coryza, qu’est-ce que c’est ?

Le coryza est avant tout un virus qui affecte les voies respiratoires et qui se transmet par voie respiratoire ou par contact direct. Ainsi, un chat contaminé qui éternue ou qui lèche un autre chat peut lui transmettre la maladie. De même, le virus peut être transporté par les aliments, les objets et même les mains des humains. Il suffit qu’un chat malade vous lèche la main et que vous caressiez ensuite votre chat pour lui transmettre la maladie. Toutefois, le virus ne peut pas survivre à l’air libre plus de 18 heures.

Le coryza ne peut pas être transmis à l’Homme, mais les chattes peuvent parfaitement contaminer leurs bébés. Les chatons étant plus fragiles que les chats adultes, leur taux de mortalité est bien plus élevé face à cette maladie. Enfin, si votre chat attrape un jour le coryza, sachez qu’il y a de fortes chances pour qu’il en soit porteur à vie.

Les symptômes du coryza chez le chat

Le coryza se traduit par des crises dont l’intensité peut varier en fonction de l’état de santé du chat. Le délai d’incubation de la maladie est de 2 à 4 jours, ce qui signifie que les premiers symptômes peuvent apparaître 2 à 4 jours après que le chat ait été contaminé. Les symptômes les plus courants sont :

  • fièvre
  • écoulements au niveau des yeux
  • écoulements au niveau du nez
  • éternuements et toux
  • respiration sifflante
  • salivation excessive
  • perte d’appétit
  • grande fatigue

Si vous observez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire.

chat ragdoll
Crédits : ZEROXO/Pixabay

Les traitements contre le coryza chez le chat

Il faut savoir qu’il existe un vaccin contre le coryza. Mais celui-ci n’est pas entièrement fiable, le virus pouvant provenir de plusieurs souches. Toutefois, il est recommandé de faire vacciner votre chat car cela représente tout de même une protection en plus.

Les chats les plus résistants peuvent guérir naturellement du coryza. En revanche, les chatons, les chats âgés et les chats déjà victimes d’une autre maladie doivent obligatoirement être soignés avec un traitement antibiotique. Si votre chat est dans un état grave, le vétérinaire pourra décider de l’hospitaliser ou de lui procurer des séances d’inhalation.

Source

Vous aimerez aussi : 

Syndrome du tigre chez le chat : définition, symptômes et traitements

Top 5 des virus les plus fréquents chez le chat

15 signes qui montrent que votre chat est malade