in

Syndrome du tigre chez le chat : l’essentiel à savoir !

Crédits : iStock

Votre petit chat adoré est devenu agressif du jour au lendemain ? Ce changement soudain peut être dû au syndrome du tigre. Cette pathologie peu connue transforme les matous les plus adorables en de vrais tigres assoiffés de sang. Quelles en sont les causes, les symptômes et les traitements ? 

Le syndrome du tigre, qu’est-ce que c’est ?

Un chat généralement calme et gentil qui se métamorphose en un être agressif a des chances d’être atteint du syndrome du tigre. En effet, ce dernier est un trouble du comportement qui se manifeste lorsqu’un chat n’est pas nourri correctement.

Si l’alimentation du chat est de mauvaise qualité (alimentation pauvre en protéines à l’origine d’une certaine agressivité par exemple), cela peut déclencher cette maladie, tout comme une alimentation distribuée en une seule fois dans la journée. En effet, le chat a besoin de grignoter tout au long de la journée, comme ce serait le cas dans la nature au moment de la chasse. Il est donc impératif pour le bon fonctionnement du métabolisme du chat de le nourrir plusieurs fois par jour.

Souffrant de la faim et frustré, votre petit compagnon va devenir un véritable tigre lorsqu’il vous verra préparer son repas ou bien le vôtre. Il pourra vous griffer et vous mordre comme si sa vie était en jeu. Cela est dû à l’instinct de chasse de votre chat qui vous voit à ce moment-là comme un prédateur.

Les symptômes du syndrome du tigre chez le chat

La boulimie peut être un symptôme du syndrome du tigre (preuve de l’état de faim) mais le symptôme majeur de cette pathologie est l’agressivité du chat envers vous. Le chat peut se cacher dans un coin de la maison et vous attaquer par surprise par exemple ou pendant la préparation des repas.

chat peur
Crédits : iStock

Le traitement contre le syndrome du tigre chez le chat

Contrairement à ce que croient beaucoup de propriétaires qui préfèrent abandonner leur chat pensant qu’il est juste devenu fou, le syndrome du tigre se soigne facilement. Il s’agit surtout d’une réalimentation même s’il est conseillé de consulter un vétérinaire.

Une fois que le vétérinaire a établi son diagnostic, vous devez modifier la façon dont vous nourrissez votre chat. Offrez-lui des croquettes sans céréales et riches en protéines en libre-service, auxquelles vous ajouterez de la nourriture humide deux fois par jour (boîtes). Veillez toutefois à respecter les doses recommandées.

Un chat particulièrement atteint et devenu ingérable pourra prendre un traitement à base de calmants et de psychotropes prescrit par un vétérinaire. Ne vous inquiétez pas, votre chat redeviendra lui-même très rapidement !

Vous aimerez aussi :

Mon chat est agressif : 8 raisons qui expliquent pourquoi

Rage chez le chat : définition, symptômes et traitements

Top 5 des virus les plus fréquents chez le chat