in

Mon chat a le nez qui change de couleur : dois-je m’inquiéter ?

Crédits : morgan23 / iStock

La couleur du nez de votre chat est déterminée par tout un ensemble d’éléments. Premièrement, la génétique, bien entendu, mais également la couleur de son pelage, son âge et même son état d’esprit. Toutefois, sa couleur de nez n’est pas fixe. Ainsi, un changement de couleur est généralement sans inquiétude, même si parfois cela peut indiquer un problème de santé. 

Bon à savoir : le nez d’un chat peut être naturellement de couleur noire, marron, rose, de la même couleur que sa fourrure ou tacheté.

L’excitation, le stress ou la température en cause

Il arrive parfois que le nez de votre chat change de couleur, passant du rose pâle au rose vif ou foncé ? Il y a une raison à cela ! En effet, en période d’excitation ou de stress, la fréquence cardiaque et la pression artérielle de votre boule de poils augmentent, donnant lieu à un changement de couleur.

Ainsi, si le nez de votre chat change de couleur lorsqu’il veut jouer, chasser ou qu’il est effrayé ou en colère, c’est tout à fait normal. En revanche, ce changement doit être temporaire. En effet, son nez doit rapidement retrouver sa couleur normale. Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être le signe que votre félin souffre d’hypertension.

chat
Crédits : undefined undefined / iStock

Par ailleurs, la température peut également jouer un rôle dans la couleur du nez de votre chat. Et pour cause, son nez possède de nombreux petits vaisseaux sanguins et ces derniers peuvent s’agrandir ou rétrécir en fonction non seulement de la tension artérielle, mais également de la chaleur ou du froid.

Ainsi, si votre chat a froid, les vaisseaux sanguins présents dans son nez auront tendance à se contracter, conduisant à une couleur rose pâle. Et s’il a chaud, les vaisseaux se dilateront, donnant lieu à un rose plus foncé.

Qu’en est-il de l’apparition de taches sur le nez ? 

Des taches peuvent également apparaître sur le nez de certains chats. Dans ce cas, pas de panique, il s’agit d’un phénomène tout à fait normal appelé lentigo.

En effet, les chats porteurs du gène de la couleur rouge, c’est-à-dire les chats tigrés, les chats calico, les chats à écaille de tortue et les chats roux, peuvent avoir des taches de rousseur sur le nez. Ces dernières sont généralement de couleur brun foncé et sont situées près des muqueuses (nez, lèvres, paupières).

chat roux
Crédits : Andrei Stanescu/iStock

À noter que plus un chat vieillit, plus ses taches de rousseur peuvent être visibles.

Les couleurs de nez qui doivent inquiéter

Même si le changement de couleur de nez chez le chat est généralement sans inquiétude, dans certains cas, une visite chez le vétérinaire est tout de même indispensable :

  • Un nez très pâle : si le nez de votre chat vire au blanc, ça peut être le signe, entre autres, d’une anémie ou d’un problème de circulation sanguine.
  • Un nez sombre ou bleuâtre : signe d’un manque d’oxygénation des tissus, d’une allergie, d’un cancer ou encore de la maladie de Cushing.
  • Un changement de couleur associé à des symptômes inhabituels : attention aux problèmes respiratoires notamment (halètement bouche ouverte, respiration rapide), considérés comme des urgences vétérinaires.