in

Mon chat est malade en voiture : 5 astuces pour l’aider

Crédits : Arseniy45 / iStock

À chaque fois que vous devez emmener votre chat chez le vétérinaire, le voyage en voiture se révèle être un véritable cauchemar. Et pour cause, votre félin se montre nerveux, agité, ne cesse de miauler, a des nausées, voire même la diarrhée… Dans ces conditions, l’emmener avec vous en vacances est inimaginable. Mais comment faire pour l’aider ? 

Bon à savoir : pour habituer votre chat aux trajets en voiture, allez-y progressivement. Commencez par le mettre plusieurs minutes par jour dans sa caisse de transport.

Puis, la semaine d’après, mettez-le dans la voiture, moteur éteint. Pensez alors à jouer avec lui, à le caresser et à le récompenser avec des friandises afin de le rassurer. Une fois cette nouvelle étape passée, répétez l’opération mais en allumant le moteur.

Enfin, commencez à rouler en faisant de petits trajets puis, petit à petit, parcourez de plus longues distances. L’objectif est d’associer, dans l’esprit de votre chat, la voiture à un sentiment positif, voire même agréable.

1. L’installer dans une caisse de transport

Si vous avez pour habitude de laisser votre chat divaguer dans la voiture lors de vos déplacements, sachez que c’est une très mauvaise idée. En effet, si votre félin ne supporte pas la voiture, que ce soit à cause du stress ou de son oreille interne, une telle liberté peut contribuer à augmenter son malaise. De plus, cela peut s’avérer dangereux. Imaginez que votre matou vienne s’installer sous les pédales ! Dans ce cas, c’est l’accident assuré…

Préférez installer votre chat dans une caisse de transport suffisamment grande pour qu’il puisse s’y coucher et se tenir debout. Cela permettra de le rassurer et de le détendre. En effet, les petits endroits étroits ont tendance à avoir un effet apaisant sur nos amis félins. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils aiment bien souvent se cacher dans les placards ou encore dans les boîtes en carton.

Pensez également à rendre sa caisse de transport suffisamment confortable (couverture, alèse, jouets…) pour qu’il puisse passer un agréable voyage tout en se sentant en sécurité. Enfin, veillez à placer sa caisse sur le plancher de la voiture durant le voyage (jamais dans le coffre !) afin que votre boule de poils ressente moins les vibrations.

2. Aérer la voiture

Cela peut paraître évident, mais une bonne aération de la voiture peut permettre de diminuer les nausées de votre chat. N’hésitez donc pas à ouvrir légèrement les fenêtres pour faire circuler l’air. Par temps chaud, une climatisation est appréciable. Mais attention à ne pas la diriger directement vers votre chat !

Et, bien évidemment, il est vivement déconseillé de fumer à l’intérieur de la voiture. Cela pourrait fortement incommoder votre félin.

chat voiture
Crédits : Lightspruch / iStock

3. Ne pas le nourrir avant de partir

Durant les trois heures qui précèdent le voyage en voiture, veillez à ne pas nourrir votre chat. En effet, cela lui permettra de ne pas avoir l’estomac plein et donc, potentiellement, moins envie de vomir. Cependant, ne lui enlevez pas sa gamelle d’eau, il doit pouvoir s’hydrater à n’importe quel moment de la journée et de la nuit !

4. Conduire doucement

Bien entendu, si votre chat ne se sent pas bien lorsqu’il monte dans la voiture, le conducteur devra veiller à conduire le plus doucement possible et de façon fluide. En ce sens, évitez les accélérations et les freinages brusques.

De même, faites de la voiture un endroit calme. Par conséquent, évitez la musique forte, les disputes et les cris d’enfants. Et surtout, n’hésitez pas à parler d’une voix posée à votre chat afin de le rassurer.

Par ailleurs, en cas de long voyage, n’hésitez pas à faire des pauses régulièrement afin de faire boire votre chat ou de le sortir un peu de sa caisse afin qu’il puisse se dégourdir les pattes. Toutefois, attention à ce qu’il ne s’échappe pas ! Fermez toujours les vitres et les portières avant de le laisser sortir. Pour plus de sécurité, pensez au harnais et à la laisse.

5. Utiliser des phéromones de synthèse

Les phéromones sont les hormones que les chats déposent sur leur territoire. C’est ce qui leur permet de s’y sentir en sécurité. Pour tranquilliser votre chat et lui montrer qu’il n’a rien à craindre de la voiture, vous pouvez donc vaporiser des phéromones de synthèse un peu partout dans l’habitacle ainsi que dans sa caisse de transport. Pensez à le faire une à deux heures avant le départ puis quelques minutes avant.

Et rassurez-vous, c’est complètement inoffensif pour votre félin !

Si aucune de ces astuces ne fonctionne et que votre chat continue à être malade en voiture, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire. Ce dernier pourra alors apporter des solutions médicamenteuses.