in

Piscine : 6 précautions à prendre lorsqu’on a un chat

Crédits : castenoid / iStock

Si vous avez la chance d’avoir une piscine ET un chat, il est indispensable de prendre quelques précautions. Eh oui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, nos amis félins ne se tiennent pas toujours éloignés de l’eau. Au contraire, ils sont même fascinés par cette dernière, ce qui peut donner lieu à des accidents ! Voici donc quelques astuces pour garantir la sécurité de votre chat. 

1. Installer une rampe

Que votre chat sache nager ou non, il est vital d’installer une rampe dans la piscine afin de lui permettre de sortir de l’eau en cas de chute. En effet, les bords raides de la piscine, associés à sa fourrure alourdie par l’eau, pourraient l’empêcher de remonter sur la terre ferme. Dans ce cas, c’est la noyade assurée…

Comme l’explique l’association PETA, des marches ou des filets peuvent également être installés sur les bords de la piscine afin que votre chat puisse s’y accrocher et les utiliser pour s’extraire de l’eau. Dans tous les cas, veillez à bien lui montrer le dispositif de sortie une fois celui-ci installé !

2. Ne pas le laisser boire l’eau de la piscine

C’est bien connu, les chats aiment boire partout, sauf dans leur gamelle. Ainsi, il n’est pas impossible que votre félin décide de s’hydrater directement dans la piscine. Or, votre piscine contient des produits chimiques, comme le chlore, qui ne doivent en aucun cas être ingérés.

Pour éviter que votre chat ne boive l’eau de la piscine, pensez à lui installer un bol d’eau fraîche (dans un endroit ombragé) ou, encore mieux, une fontaine à eau à proximité. De cette façon, il sera peut-être plus enclin à se diriger vers cette dernière plutôt que vers la piscine.

3. Toujours bien le rincer et le sécher après les baignades

Si votre boule de poils fait partie de ces chats qui aiment l’eau et qui apprécient également la nage, il n’y a aucune contre-indication à le laisser profiter de la piscine, mais toujours sous surveillance.

Toutefois, veillez à bien le rincer à l’eau claire puis à le sécher à l’aide d’une serviette propre après chaque sortie de l’eau. L’objectif ? Éviter les irritations cutanées dues aux produits chimiques et à l’humidité. Sans compter que votre chat pourrait se lécher pour faire sa toilette, ingérant par la même occasion les produits chimiques présents sur ses poils.

chat piscine
Crédits : dikti / iStock

Par ailleurs, lors du séchage, insistez bien sur ses oreilles afin d’éviter que ces dernières restent humides. En effet, cela pourrait favoriser le développement des bactéries et provoquer des otites.

4. Opter pour une alarme

Si vous n’en avez pas déjà une, il peut être judicieux d’investir dans une alarme de piscine. De cette façon, vous serez immédiatement alerté si votre chat venait à tomber à l’eau. En revanche, attention à choisir une alarme qui soit suffisamment sensible pour détecter la chute des petits animaux, comme les chats.

Bon à savoir : un dispositif de sécurité, comme une couverture de piscine, une alarme sonore ou une barrière de protection, est désormais obligatoire dans toutes les piscines publiques ou privées de France.

5. Ne jamais laisser de jouets dans la piscine

Après une après-midi piscine, on ne pense pas forcément à récupérer les jouets qui flottent dans l’eau. Et pourtant, ces jouets peuvent représenter une véritable tentation pour votre chat. Notamment s’il est chaton, si c’est un grand chasseur ou s’il est du genre très joueur.

Pour éviter de lui donner envie de sauter dans la piscine pour les attraper, pensez donc à faire place nette lorsque vous vous éloignez.

6. Savoir reconnaître les signes d’une noyade

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les noyades ne se produisent pas toujours au moment où l’animal est dans l’eau. En effet, elles peuvent également survenir après-coup, lorsque le chat est sorti de l’eau.

Ainsi, même 24 heures après être tombé dans l’eau, votre chat peut encore se noyer. En cause ? L’eau qui s’est accumulée dans ses poumons. Par conséquent, après que votre félin ait chuté dans la piscine, soyez extrêmement vigilant. Si vous entendez un gargouillis au niveau de sa poitrine, si ses gencives deviennent bleuâtres ou s’il vomit du sang ou de la bile mousseuse, rendez-vous en urgence chez un vétérinaire.