in ,

Quand et comment vermifuger son chat ?

chat allongé
Crédits :Pixabay / Kies76

Vous venez d’adopter un chat et vous n’êtes pas très à l’aise avec tout ce qu’il y a à faire ? Alors, voici déjà un petit récapitulatif sur la nécessité de vermifuger son animal. En effet, beaucoup de propriétaires d’animaux de compagnie ne sont pas suffisamment vigilants concernant ce traitement. Pourtant, il est très facile et rapide pour votre animal de se retrouver infesté par un parasite.

Pourquoi vermifuger son animal ?

Vermifuger son animal est important pour le protéger, mais aussi pour protéger les autres. Les risques provenant des vers sont en effet nombreux. En premier lieu, ils peuvent provoquer des problèmes digestifs : diarrhées, constipations, vomissements. Ces symptômes doivent donc particulièrement vous alerter si votre chat n’est pas à jour dans son traitement. Ensuite, une infestation de vers peut provoquer un retard de croissance chez les chatons, mais aussi un amaigrissement et un affaiblissement considérable pour les chats plus âgés.

Les chats malades, vieux ou très jeunes, doivent ainsi être particulièrement suivis à ce sujet. De plus, certains vers se transmettent très rapidement aux humains. Il est par conséquent conseillé de traiter toute la famille lorsqu’il y a une infestation.

chat et comprimé
crédits : iStock / DariaKulkova

Fréquence des vermifuges

Le protocole idéal pour les chats est le même que pour les chiens. Premièrement, le vermifuge doit être adapté à l’animal ainsi qu’à son poids. Un chat de 1.5 kg n’aura donc pas le même dosage qu’un chat de 6 kg par exemple. Ensuite, pour couvrir complètement votre animal, pensez à bien le protéger contre les puces et autres parasites externes tous les mois. En effet, les puces sont à l’origine de certains vers.

Pour le chaton, le premier vermifuge se donne à partir de 15 jours ou 3 semaines. Ensuite, il est administré une fois par mois jusqu’à ses 6 mois. Entre 6 mois et 1 an, le chat aura un comprimé tous les deux mois. Enfin, après ses un an, vous pouvez espacer la prise tous les trois mois. Pour vous aider, il existe des calendriers de vermifugation, mais vous pouvez aussi prendre les saisons comme repère. Il existe par ailleurs quelques cas particuliers. Par exemple, si vous souhaitez faire saillir votre chatte, il faut penser à la vermifuger environ 5 jours avant, puis 15 jours avant la mise bas et enfin 15 jours après avec les chatons.

chaton et comprimé
Crédits : iStock / Tatiana Foxy

Les différents traitements

Le vermifuge existe sous différentes formes, mais le plus souvent, nous le retrouvons sous la forme de comprimés et de pipettes. Toutefois, soyez vigilants, car certaines pipettes ne traitent pas tous les vers. Pour protéger correctement votre animal, il faut donc bien vous renseigner auprès de votre vétérinaire. Hormis cela, leur efficacité reste similaire de manière générale. Les pipettes sont par ailleurs pratiques si votre animal refuse de prendre les cachets. Toutefois, il faut s’assurer que le produit ne soit pas léché, ni humidifié par la pluie par exemple, car cela pourrait altérer son efficacité. Ainsi, si votre chat sort beaucoup, le cachet semble être la solution la plus adaptée.

Les conseils en plus pour vermifuger son chat

Si votre chat est infesté ou si vous avez un doute, il est conseillé de lui donner un premier vermifuge qui aura un effet « chasse d’eau », puis un deuxième après deux semaines pour couvrir réellement l’animal. Si vous souhaitez vermifuger et traiter votre animal contre les puces/tiques en même temps, il faut bien attendre et espacer de minimum 48h. En outre, si vous appliquez une pipette pour vermifuger et une pipette anti-puce, vous devrez dans ce cas espacer d’une semaine minimum. Si c’est un comprimé et une pipette, vous pouvez les administrer en même temps, bien qu’il soit préférable d’espacer de 24/48 heures pour une meilleure efficacité des traitements.