in

Chat non vermifugé : quels sont les risques ?

Crédits : iStock

Nombreux sont les propriétaires de chats qui pensent que ce n’est pas la peine de vermifuger leur animal, d’autant plus s’il vit en appartement. Et pourtant, en agissant ainsi, ils ne se rendent pas compte qu’ils font prendre des risques insensés à leur boule de poils…

Le vermifuge, à quoi ça sert ? 

Il est recommandé de vermifuger son chat adulte tous les 3 mois, c’est-à-dire à chaque changement de saison. Pour un chaton, c’est tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Mais pourquoi le vermifuger ?

Tout simplement pour éviter l’apparition de parasites intestinaux, c’est-à-dire des vers. En effet, les vers sont très courants chez les chats, y compris chez ceux qui vivent en appartement. Ils se transmettent par simple contact entre animaux ou objets infestés, par l’intermédiaire des puces ou après ingestion de viande crue contaminée. Et attention, certains parasites digestifs se transmettent à l’Homme !

Les deux grands types de vers chez le chat sont :

  • les vers plats, que l’on peut retrouver dans les selles et autour de l’anus de l’animal sous la forme de grains de riz blanc
  • les vers ronds, très courants, notamment chez les chatons, et transmissibles à l’Homme.
chat bengal regard
Crédits : gustavmelin0/Pixabay

Il peut être difficile de s’apercevoir que son chat a des vers, puisqu’ils ne sont pas toujours visibles dans ses selles. Mais certains symptômes ne trompent pas. Ainsi, si votre chat a tendance à se frotter souvent les fesses par terre ou à être régulièrement victime de vomissements et/ou de diarrhées, c’est le signe qu’il a des vers.

Les risques pour un chat non vermifugé

Les vers se logent dans le système digestif de nos animaux et y provoquent des dégâts considérables, comme une obstruction intestinale ou une perforation de l’intestin. En effet, ils peuvent non seulement endommager sérieusement l’estomac et les intestins de votre chat mais aussi d’autres organes vitaux, comme le coeur ou encore les poumons.

Ils peuvent également affecter le système immunitaire de votre chat, provoquer des irritations, un retard de croissance ou encore des carences alimentaires. Les vers peuvent même s’avérer mortels pour nos amis félins. D’où l’importance de les vermifuger régulièrement afin de ne pas laisser les vers s’installer.

À noter que les chats mangent de l’herbe pour pouvoir évacuer plus facilement leurs boules de poils, mais cela n’élimine en aucun cas les parasites intestinaux.

Source

Vous aimerez aussi :

Chaton non sevré : quels sont les risques ?

Chat non vacciné : quels sont les risques ?

Chat et femme enceinte : quels sont les risques ?