in

Chat non vacciné : quels sont les risques ?

Crédits : iStock

Il est admis que les chats doivent être vaccinés dès le plus jeune âge, à partir de 2 mois, et ce même s’ils vivent en appartement. Mais est-ce vraiment si nécessaire ? Quels sont les risques de ne pas faire vacciner son chat ?

Les virus et bactéries sont partout

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas que les chats ayant accès à l’extérieur qui peuvent tomber malades. En effet, la plupart des virus, très résistants, sont rapportés par les propriétaires eux-mêmes puisqu’ils s’accrochent à leurs chaussures, leurs vêtements et même leurs mains. Ainsi, il est fortement recommandé de toujours bien se laver les mains avant et après avoir caressé un animal.

En outre, la vaccination ne présente quasiment aucun risque pour votre chat. Alors oui, il peut arriver que quelques chats développent des allergies face à certains vaccins, mais tout comme chez les hommes, les vaccins sauvent plus de vies qu’ils n’en tuent. De plus, c’est prouvé, le risque de tumeur si souvent dénoncé pour les chats vaccinés n’est en fait pas fondé. Enfin, plus il y a aura un nombre important de chats vaccinés, plus il y aura de chances d’éradiquer les virus dangereux pour nos amis félins.

chat bengal couché
Crédits : Paul Hanaoka/Unsplash

Les vaccins à faire absolument

Il existe plusieurs maladies très contagieuses et très dangereuses pour votre chat et pour lesquelles un vaccin est nécessaire, et ce même si vous habitez en appartement. Voici lesquelles :

  • Le typhus : de la fièvre et une forte diarrhée sont les principaux symptômes de cette maladie très dangereuse qui tue 90% des chatons qui en sont atteints.
  • Le coryza : cette maladie virale ressemble à une grippe : fièvre, écoulements au niveau des yeux et du nez, toux…. Très contagieuse, elle est potentiellement mortelle.
  • La leucose : une maladie souvent fatale qui affaiblit le système immunitaire et entraîne un fort amaigrissement ainsi que des tumeurs.
  • La chlamydiose : cette maladie entraîne une conjonctivite ainsi que de fortes rougeurs et démangeaisons.
  • La rage : maladie foudroyante, elle est obligatoire uniquement pour les chats qui voyagent. SI le chat est atteint, il présente un changement de comportement, une hypersalivation et des difficultés à se déplacer.

Et surtout, n’oubliez pas les rappels de vaccin qui ont lieu chaque année ou tous les deux ans ! Sans quoi, l’effet protecteur du vaccin n’est plus efficace…

Vous aimerez aussi : 

10 gestes du quotidien qui raccourcissent la vie de votre chat

Top 5 des virus les plus fréquents chez le chat

6 maladies qui peuvent tuer votre chat silencieusement