in

Vivre avec une personne allergique aux chats : 6 astuces à connaître !

Crédits : LightFieldStudios / iStock

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un chat. Et jamais vous ne pourriez imaginer votre vie sans lui. Mais depuis quelque temps, vous partagez votre quotidien avec une personne qui souffre d’allergie aux chats. Crises d’éternuements, démangeaisons et yeux qui piquent sont désormais au programme, et ce chaque jour de la semaine. Rassurez-vous, vous n’avez pas à choisir entre votre félin adoré et votre nouvel ami. Pour que la cohabitation se passe bien, il existe quelques astuces !

1. Brosser quotidiennement votre chat

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les personnes allergiques aux chats ne sont pas allergiques aux poils de chats. En réalité, elles sont allergiques, le plus souvent, à une protéine en particulier : la Fel d1. Cette protéine, produite par les félins, se retrouve dans leur salive, mais également dans leurs squames et leurs urines.

Or, c’est lorsque les chats se lèchent qu’ils déposent cette protéine sur leurs poils. Puis, les poils meurent, se détachent du pelage et deviennent volatiles, tout en conservant sur eux cette fameuse protéine. Ainsi, vous l’aurez compris, le fait que les chats fassent leur toilette très régulièrement est en fait préjudiciable pour les personnes allergiques.

Pour remédier à cela – et éviter de laver votre chat -, brossez-le au minimum une fois par jour afin de retirer un maximum de poils morts avant que ces derniers ne tombent et ne s’éparpillent dans l’air et sur les vêtements. Ensuite, pensez bien à vous laver les mains avant de retrouver votre ami !

2. Lui interdire l’accès à la chambre

Cela risque peut-être de vous fendre le cœur, mais si votre nouvel ami partage votre lit, il est indispensable d’éloigner votre chat de la chambre. Sans quoi les nuits de votre proche pourraient se révéler particulièrement difficiles…

Si cette perspective vous effraie vraiment, il vous reste une dernière solution : installer une couverture “spécial chat” sur votre lit la journée et la retirer le soir. Tout en veillant à ce que votre félin ne puisse pas rentrer dans votre chambre la nuit. Car, dans tous les cas, vous ne pourrez pas dormir avec votre chat et votre ami dans le même lit, vous devrez obligatoirement faire des concessions.

3. Nettoyer la litière tous les jours

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la protéine à l’origine des allergies aux chats se retrouve notamment dans l’urine de votre félin. Pour cette raison, il est vivement recommandé de retirer les excréments de votre chat de sa litière plusieurs fois par jour et de nettoyer intégralement cette dernière au moins une à deux fois par semaine.

pelle à litière
Crédits : axelbueckert/ iStock

Par ailleurs, pensez à choisir une litière qui n’émet pas de poussière. En effet, il ne faudrait pas que l’allergène se retrouve dans l’air !

4. Faire le ménage régulièrement

Ce n’est un secret pour personne, le fait de faire le ménage régulièrement est la condition sine qua non pour limiter les allergies.

Ainsi, passez l’aspirateur le plus souvent possible (une fois par jour, c’est le top !), et notamment dans les endroits qui retiennent particulièrement les poils, comme le canapé ou encore le tapis.

5. Opter pour un purificateur d’air

Allergie aux chats ou pas, aérer votre intérieur tous les jours est absolument indispensable. En effet, cela permet de renouveler l’air et de lutter ainsi contre la pollution et l’humidité.

Cependant, il arrive que l’aération ne suffise pas à éliminer toute trace d’allergène. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un filtre à air à haute efficacité (HEPA) qui permettra de piéger les petites particules, tels que les squames et les poils de chat. L’air sera alors purifié et votre ami ne s’en portera que mieux !

6. Penser à vous laver les mains et le visage

Vivre avec une personne allergique aux chats ne signifie pas que vous devez rester éloigné de votre chat. Au contraire, votre boule de poils aura besoin d’autant plus d’attention de votre part afin de ne pas se sentir exclue.

Toutefois, afin de réduire au maximum les symptômes de votre ami, pensez à toujours vous laver soigneusement les mains et le visage après avoir été en contact avec votre chat ou avec un objet lui appartenant. De cette façon, vous éviterez de transporter l’allergène sur vous !