in

3 raisons de souscrire une assurance pour votre chat

Crédits : iStock
3 raisons de souscrire une assurance pour votre chat
noté 4.9 - 10 vote[s]

Vous seriez prêt à tout, même à vous ruiner, pour tenter de sauver la vie de votre chat ? Rassurez-vous, nul besoin d’en arriver à de telles extrémités ! En cas d’accident ou de maladie de votre boule de poils, c’est l’assurance qui prend en charge une partie ou la totalité des frais vétérinaires. Voici donc 3 bonnes raisons d’en souscrire une !

1. Aucun chat n’est à l’abri

Certes, les chats ayant accès à l’extérieur sont plus susceptibles de se blesser ou de tomber malades. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chats d’intérieur ne sont pas à l’abri.

Non seulement ils sont exposés à des dangers plus ou moins graves (chutes, brûlures, électrocutions…), mais également aux maladies et parasites. Et pour cause, les bactéries, virus et parasites peuvent se déplacer jusque dans nos appartements en s’accrochant à nos vêtements, nos mains ou nos semelles de chaussures. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est fortement recommandé de faire vacciner les chats d’intérieur !

De plus, vivre en intérieur ne protège pas des problèmes de santé courants, tels que les troubles digestifs, le cancer, le diabète, l’hyperthyroïdie, les maladies cardiaques…

Par ailleurs, même si vous avez l’impression que votre chat est d’une nature robuste et que rien ne peut l’atteindre, méfiez-vous. Peut-être qu’il est solide comme un roc et ne tombe jamais malade parce qu’il est jeune et plein d’énergie, mais la vieillesse peut vous réserver de nombreuses (mauvaises) surprises…

2. Miser sur l’avenir

Justement, en vieillissant, nombreux sont les chats à déclarer une maladie grave, voire même parfois incurable. Pour preuve, les principales causes de mortalité chez nos amis félins sont l’insuffisance rénale, le cancer et les accidents.

Pour éviter de trop grosses dépenses liées aux soins vétérinaires, il est donc plus que conseillé d’assurer votre chat. En effet, les frais vétérinaires sont bien souvent coûteux, voire même exorbitants. Ainsi, en cas de maladie ou de blessure, il n’est pas rare de dépasser les cent, voire même les mille euros.

Par exemple, si votre chat doit être opéré en urgence et que vous n’avez pas le budget nécessaire pour payer le vétérinaire, avoir précédemment souscrit une assurance est un gage de tranquillité. En effet, en fonction de la formule d’assurance choisie, tout ou partie des frais vous sera remboursé.

chat câlin
Crédits : iStock

Toutefois attention, mieux vaut ne pas attendre que votre chat tombe malade pour l’assurer. En effet, les assurances ne couvrent pas les maladies ou accidents antérieurs à la souscription. De plus, plus vous l’assurez tôt, moins l’assurance vous reviendra cher !

En règle générale, les chats peuvent être assurés à partir de l’âge de 3 mois. Ainsi, ne vous y prenez pas trop tard, d’autant plus que certaines assurances n’acceptent plus d’assurer nos amis félins à partir d’un certain âge, généralement 6 ans.

Mais heureusement, ce n’est pas le cas de toutes. Carrefour Assurance, par exemple, propose des formules sans limite d’âge. Encore mieux, contrairement à d’autres assureurs, la cotisation mensuelle ne change pas avec l’âge de votre chat. Et ça, c’est un vrai plus !

3. Permettre plus de soins et donc une meilleure santé

Les propriétaires de chats ayant souscrit une assurance pour leur félin n’hésitent pas à amener leur chat chez le vétérinaire au moindre doute sur sa santé, contrairement aux autres propriétaires. Ces chats sont donc bien souvent mieux soignés et donc, naturellement, en meilleure santé.

La raison ? En fonction du contrat d’assurance choisi, les visites inopinées chez le vétérinaire peuvent être en grande partie remboursées. Ainsi, plus besoin de faire vos comptes avant d’emmener votre chat chez le vétérinaire !

Enfin, il est intéressant de noter que les vaccins, les soins dentaires, voire même les produits antiparasitaires et les vermifuges peuvent également être remboursés par votre assurance.

Vous aimerez aussi : 

Avoir un chat : combien ça coûte par mois ? À l’année ?

7 façons de réduire le risque de cancer chez votre chat

6 façons de prévenir l’insuffisance rénale chez votre chat