in

7 façons de réduire le risque de cancer chez votre chat

Crédits : Max Pixel

Le cancer est devenu l’une des principales causes de mortalité chez nos amis félins. En effet, une fois qu’un chat a atteint l’âge de 10 ans, il a 50% de “chances” d’être touché par une forme de cancer. Ainsi, bien que cette maladie mortelle repose en grande partie sur des causes que vous ne pouvez pas maîtriser, il existe toutefois certaines mesures à prendre pour prévenir l’apparition du cancer chez votre chat. 

1. Optez pour une nourriture de qualité

En matière de nourriture pour chat, il est vivement recommandé de se tourner vers des marques de qualité supérieure, et donc plus chères. En effet, les marques de supermarché ne possèdent pas toujours tous les nutriments dont votre félin a besoin.

De plus, il n’est pas rare que leur composition inclut des substances cancérigènes, tels que des colorants ou encore des conservateurs. Or, comme vous le savez, la bonne santé passe avant tout par l’alimentation. C’est cette dernière qui permet de renforcer ou non le système immunitaire.

2. Gardez votre chat actif

En plus de l’alimentation, l’activité physique joue un rôle essentiel dans la prévention du cancer et de bon nombre d’autres maladies. En effet, les cellules cancéreuses ont tendance à plus facilement se développer lorsque l’animal est en surpoids.

Pour cette raison, veillez à ne pas suralimenter votre chat et à jouer chaque jour avec lui afin de lui faire faire de l’exercice et le maintenir ainsi à un poids idéal. De plus, cela aura le mérite de diminuer son stress, ce dernier pouvant affaiblir son système immunitaire.

chat joue arbre à chat
Crédits : iStock

3. Évitez les produits chimiques

Notre environnement est rempli de produits chimiques, et potentiellement cancérigènes : produits d’hygiène, produits ménagers, pesticides, fumée de cigarette, traitements antiparasitaires… Mais ces produits ne sont pas uniquement dangereux pour vous, ils le sont aussi pour votre boule de poils !

En ce sens, veillez à éliminer de votre intérieur tous les produits qui pourraient nuire à la santé de votre chat (et à la vôtre). D’autant plus qu’il existe désormais des alternatives naturelles à de nombreux produits !

4. Faites stériliser votre chat

La stérilisation peut aider à prévenir certains cancers chez votre chat. Ainsi, si vous stérilisez votre chat avant ses premières chaleurs, le risque d’apparition des tumeurs mammaires ou des testicules est fortement diminué. En effet, la stérilisation permet de baisser les niveaux d’oestrogènes, qui favorisent la croissance des cellules cancéreuses.

Par ailleurs, il n’y aura absolument aucun risque pour que votre chat développe un cancer des ovaires ou de l’utérus pour la simple et bonne raison que son appareil reproducteur aura été retiré.

5. Vaccinez votre chat… mais pas trop

Certains vaccins peuvent s’avérer particulièrement utiles pour votre chat. C’est notamment le cas de celui contre la leucémie féline. En revanche, d’autres vaccins peuvent être inutiles pour votre félin ou, tout du moins, ne pas nécessiter un rappel chaque année.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire lors de la prochaine consultation. Mais gardez toujours à l’esprit que les vaccins contiennent des substances particulièrement nocives pour votre animal.

chaton vétérinaire vaccin
Crédits : iStock

6. Protégez votre chat du soleil

Exposer votre chat à la lumière naturelle est nécessaire à sa bonne santé. Cependant, veillez à ce qu’il ne s’expose pas trop longtemps au soleil, notamment en été. Et ce d’autant plus s’il a le poil clair.

En effet, les rayons ultraviolets sont à l’origine d’un type de cancer de la peau, le carcinome épidermoïde.

7. Favorisez une bonne hygiène dentaire

Les chats sont particulièrement vulnérables aux maladies parodontales. En effet, au fur et à mesure qu’ils vieillissent, ils accumulent du tartre sur leurs dents. Or, cela peut, à terme, avoir de graves conséquences sur leur santé, notamment favoriser le développement d’un cancer de la bouche.

Ainsi, si votre chat est réticent à se faire brosser les dents chaque jour, veillez à ce qu’il bénéficie d’un soin dentaire tous les 2 à 5 ans.

Source

Vous aimerez aussi : 

Cancer chez le chat : 10 signes avant-coureurs que vous devez connaître

Choisir la meilleure alimentation pour votre chat : 6 choses à savoir !

Chats âgés : les 10 problèmes de santé les plus fréquents